mardi, novembre 04, 2008

La First Lady...


Baba au Rhum, recette de Jacqueline Kennedy, First Lady de janvier 1961 à novembre 1963

Aujourd'hui les Américains votent pour élire leur nouveau Président. Nombreux sont les représentants des partis qui sont venus frapper à la porte pour tenter de trouver un nouveau soutien. J'essayais poliment de couper court à leur discours en les remerciant et en précisant que j'étais de nationalité Française et que je ne votais donc pas. Mais aujourd'hui nous vivons des élections historiques et je voterais bien!
Nous sommes sur le point de connaître le nouveau visage du Président des Etats-Unis, et de sa First Lady. Si tout se passe bien le coeur des Américains va cesser de battre dans quelques heures. Le mien aussi!
Il y a de fortes chances pour que la Maison Blanche profite, grâce à sa nouvelle Première Dame, d'un relooking complet. Nous verrons...


Jacqueline Kennedy fut la First Lady des Etats Unis de janvier 1961 à novembre 1963. Célèbre pour son élégance et son bon goût, elle avait brillamment accompli sa fonction en transformant la Maison Blanche en "showplace" de ce qui se faisait de mieux dans les domaines culinaires et artistiques. Il était généralement admis que la meilleure table de Washington se situait au 1600, Pennsylvania avenue. Les goûts de Madame Kennedy et de "son" Chef étaient classiques et Français. Mais comme Thomas Jefferson, que le couple Kennedy admirait, Jacqueline était quelques fois critiquée pour ce que l'on appelait une "gastronomie asservie à la cuisine étrangère".

L'un des grands changements qui eut lieu sous l'intendance de Madame Kennedy fut le nombre de plats servis aux dîners officiels. A l'époque de Madame Franklin D. Roosevelt, dont la devise était la simplicité, 5 plats étaient encore servis. C'était une grande révolution déjà, survenue après les Hoover, où l'on servait toujours 7 plats, même quand le couple était seul à dîner. Jacqueline Kennedy préféra raccourcir le temps du repas en ne servant que 4 "courses" et garder ses invités éveillés pour les conversations "after dinner", ou pour écouter de la musique, ou du Shakespeare.

Il était notoire que la First Lady désirait que la Maison Blanche reflète le meilleur du goût et du style de vie Américains, mais peu savaient que le Président lui-même s'intéressait de près à la décoration et aux réceptions. Avant chaque dîner, le Président Kennedy apparaissait dans la cuisine pour goûter le vin. Habituellement, sous le régime Kennedy, on servait aux dîners un vin rouge, un vin blanc et un champagne. Pour des raisons diplomatiques, les Kennedy dévoilaient rarement les noms de leurs vins favoris et servaient à la fois des vins étrangers et américains.

Jackie Kennedy savait bien que pratiquement tous les Présidents et leur épouse devaient essuyer quelques critiques concernant leurs réceptions et la manière de les organiser. Par exemple, les hommes qui venaient de la "old frontier", trouvaient la cuisine de la Maison Blanche trop sophistiquée. Mais Madame Kennedy s'y tenait , car elle avait réalisé à quel point il était important pour chaque famille d'établir son propre style. Et, comme chacun sait, le mot style avec un grand S, devint très vite le symbole de l'administration Kennedy.

Voici l'une des recettes préférées de Jackie Kennedy, le très classique dessert français, Baba au Rhum. En saison, la First Lady adorait le garnir de fraises sucrées et le décorer de fruits rouges. C'est une merveilleuse version, assez facile et rapide à réaliser.


Baba au Rhum, une recette de Madame Jacqueline Kennedy



Ingrédients:

- 1 et 1/2 cuil à café de levure déshydratée
- 1/2 tasse, 120 ml d'eau
- 1/2 tasse de farine (70 g)

- 2 tasses de farine (280 g), (j'ai testé la recette en France et j'ai du adapter la quantité de la farine, car celle-ci diffère dans chaque pays; j'ai ajouté environ une demi tasse, soit 60 à 70 g de plus )
- 1 cuil à soupe + 1/4 tasse de sucre (ou 1 cuil à soupe + 35 g)
- 1 stick de beurre mou ou 110 g
- 1 bonne pincée de sel
- 3 oeufs
- 3 à 4 cuil à soupe de raisins secs

Pour le sirop:
- 1 tasse de sucre ou 150 g
- 1 tasse d'eau ou 240 ml
- 1/4 tasse de rhum ou 60 ml

Méthode:

Dans un bol, fouetter la levure et 1/2 tasse d'eau tiède (120 ml). Ajouter 1/2 tasse de farine (70 g) et 1 cuil à soupe de sucre. Battre jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse. Couvrir et laisser gonfler près d'une source de chaleur, environ 45 minutes ou jusqu'à ce que le volume ait doublé.

Battre 1/4 de tasse de sucre (35 g) et le beurre à l'aide du robot muni du fouet *. Ajouter le sel, les trois oeufs battus, la farine, les raisins secs et le mélange-levure. Remplacer le fouet par le crochet, si possible, et pétrir 5 minutes. Verser le mélange collant dans un moule flûté bien beurré de 2 litres au moins (ou 7-8 "cups" pour les moules Bundt; 1 moule Bundt de 6 cups + 1 ou 2 mini babas à côté fonctionnent aussi). Couvrir et laisser doubler de volume près d'une source de chaleur (environ une heure).

Cuire au four chauffé à 350 F ou 175 C pendant 30 minutes.

Pendant ce temps, préparer le sirop. Porter l'eau et le sucre à ébullition. Maintenir l'ébullition pendant 5-10 minutes à feu moyen. Laisser tiédir avant d'ajouter le rhum.

Laisser refroidir le gâteau 5 minutes, puis le retourner sur une grille. Placer une assiette sous le gâteau sous la grille. Verser le sirop sur le gâteau encore chaud. Récupérer le sirop coulant dans l'assiette et recommencer jusqu'à ce que tout le sirop soit imbibé.

Décorez à votre guise...

* L'utilisation d'un robot facilite le travail mais n'est pas obligatoire.


Sources: The Presidents' Cookbook, de Poppy Cannon et Patricia Brooks.



En version mini cette recette remplit 10 petites caissettes en papier (varie en fonction de la taille des caissettes; ne pas dépasser la moitié de la contenance). Enfourner quand la pâte atteint les bords des caissettes et réduire le temps de cuisson à 15 à 18 minutes.

Aussi bien pour un grand que pour des petits babas, il est possible de multiplier la recette du sirop au rhum par 1,5, si désiré. Le grand baba s'imbibe moins facilement que les petits; le piquer avec un cure-dent par en-dessous et sur le côté intérieur, par exemple, facilite l'absorption du liquide. Même si les gâteaux ne sont pas toujours imbibés au coeur, ils sont mousseux et légers comme une plume, et divinement parfumés. C'est un délice, enjoy!




Edit: 22:00 heure locale, Minneapolis, je partage la joie des Américains.

Barak Obama est élu 44 ème Président des Etats-Unis.

Michelle Obama, aussi brillante qu'élégante sera, j'en suis sûre, une merveilleuse First Lady!

30 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour ces délicieux moments d'histoire... J'espère que le choix des électeurs sera éclairé...
Have a good day... big hug and big kisses
Colette

auntie jo a dit…

I keep my fingers crossed for the HOPE & CHANGE! je vivrais ce moment historique, je l'espère, tard cette nuit! bisous

Gracianne a dit…

j'ai cru que tu nous devoilais deja le nom de la femme du gagnant :) mais non, c'est beaucoup trop tot!

Philo a dit…

Merci pour cette petite anecdote bien sympathique ! Et ton dessert est bien beau.

Valerie a dit…

Je suis très curieuse de connaître le nom du gagnant.......
ce qui me frappe ce sont les réactions des américains (dont certains que je connais) : "je voterai untel car il va faire ceci" (et on ne parle pas du reste qui n'est pas forcément bien), je ne voterai sûrement pas pour untel car il fera cela !" (on omettant les autres points qui seraient peut être bien - ou pas - )

quoiqu'il en soit, culinairement parlant, j'avais entendu parler de ce livre je ne sais plus où, il avait d'ailleurs été décrié car certaines des recettes semblaient avoir été copiées dans certains magazines ! (mais il ne s'agissait pas de Jackie...)

je testerai ce gâteau prochainement !

Gros bisous

Hélène a dit…

Jacky était à moitié française par son père Monsieur Bouvier, ce qui explique peut-être son goût pour la mode, la cuture et l'art de recevoir les grands de ce monde. Elle a vraiment marqué son passage à la maison blanche. Notre première dame s'inspire d'ailleurs beaucoup de ces tenues. Tu sais, on devrait avoir le droit de voter, nous dépendons tellement de l'économie américaine. J'espère que vous n'êtes pas trop touché par cette crise. Je vais me coucher tard ce soir. Superbe ton baba.
Bises
Hélène

Hélène a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Babeth59 a dit…

superbe!.....

confituremaison a dit…

Merci a Tous :-)

Valerie: Le gateau est bon, j'espere que tu aimeras :)
Ne parles-tu pas plutot des recettes des epouses des candidats a la Presidence, dont certaines, c'est vrai avaient ete accusees de plagiat? Je ne connais pas bien l'histoire, mais il y a eu pendant cette campagne, une affaire de ce genre. Le livre "Presidents'cookbook" date de 1968 et n'est plus edite depuis un bail.

Rosa's Yummy Yums a dit…

Je suis une grande fan des Babas Au Rhum et le tien me fait de l'oeil! Vraiment beau!

Happy Election Day, même si tu es française ;-P

Bises,

Rosa

Lisanka a dit…

Je suis conquise par le baba et captivée par l'avancée des élections! J'espère que la balance penchera du bon côté, je te laisse deviner lequel!

Brigitte a dit…

Comme Gracianne j'ai cru un instant que tu allais faire une révélation ;-)
la nuit sera longue, avec une part de baba l'attente sera moins cruelle

Valerie a dit…

Tu as peut être bien raison, je vais me renseigner auprès de mon amie américaine qui le possède peut être dans sa bibliothèque !
je te tiens au courant bisous

confituremaison a dit…

Valerie: Ton amie americaine, c'est moi ;-) Je possede le livre. Je l'ai chine. Je le trouve passonnant. L'auteur, Poppy Cannon, etait une amie d'Eleanor Roosevelt. Du 1er President des US, G. Washington, a Johnson, le successeur de Kennedy, toutes les administrations sont passees en revue. Les recettes preferees des Presidents et de leur epouse sont authentiques, quelques fois modernisees (ca remonte quand meme a 1789!) pour pouvoir etre faites avec des produits et des methodes modernes, mais avec le respect du gout, bien sur. Il te plairait beaucoup!

Nanoud a dit…

C'est un jour qui sera peut être historique vu de l' Europe alors j'imagine qu'aux USA l'ambiance doit être à l'euphorie , toute ta famille se souviendra de ce jour . J'ai réalisé l'apple pie = grand succès /délicieux (mes pommes se tenaient moins bien que les tiennes)par contre mon mari était très surpris de la quantité de bourbon qui embaumait toute la cuisine et il a fait rire nos amis en disant que j'avais bien profité des vapeurs d'alcool !!!ce qui était totalement faux ... A bientôt.

Hélène (Cannes) a dit…

Je suis contente, moi, aujourd'hui !
Je repasse plus tard lire le billet.
Bisous
Hélène

garance a dit…

Je ne sais si OBAMA est un "gagnant" aujour'd'hui avec la lourde charge qu'il a sur ses épaules je le vois plutot comme un pélerin , il a un long chemin a accomplir avant de faire de son Pays le monde parfait...
un petit bisou au passage !!!
garance

Anonyme a dit…

Quelle merveilleuse nouvelle! Nous partageons la joie de ce tournant important pour la vie du monde. Un véritable signe d'espoir et de plus de fraternité, nous l'espérons tous. Remettez vous bien de toutes vos émotions...Marie Pk

Botacook a dit…

J'adore le baba au rhum...
Ça doit être la folie aux USA ;)

Maya a dit…

J'ai visité le Musée Kennedy à Boston cet été et j'ai été très émue par la partie consacrée à Jackie Kenedy, qui explique très bien ce que tu racontes aussi, à savoir son goût irréprochable et ses grandes qualités de maîtresse de maison. Je suis très émue par l'élection d'Obama, vive l'Amérique, vive les Américains!!!
Et pour fêter ça ce soir je vais cuisiner ta recette d'Apple Pie!

Sophie a dit…

L'atmosphère doit être incroyable là où tu es. Intéressantes les coulisses de la maison blanche :) !

kashyle a dit…

d'accord avec Garance, ce sera le président le plus attendu au tournant mais en attendant, savourons!!! They did it!!!
biz
kashyle

menus propos a dit…

Comment je peux remédier au fait que je ne viens pas assez souvent te rendre visite...
Quelle classe Jackie Kennedy! Ayant des origines françaises pas étonnant qu'elle faisait servir le baba au rhum. Ses menus dévaient refléter sa personnalité.
A bientôt!
Le choix du nouveau Président nous réjouit tous de l'autre côté de l'Atlantique.

Cuisine Framboise a dit…

Je passe alors qu'Obama est déjà élu. J'ai pensé que tu étais déjà dans les secrets de cuisine de Mme M. Obama...
Le baba est un souvenir d'enfance, en effet très sixties : de robe vichy, de petits sacs se balançant au bout des mains gantés....
C'est presque effrayant d'évoquer les Kennedy...au destin si tragique. Keep fingers crossed, qu'il puisse travailler en paix.

mayacook a dit…

Très intéressant....un beau changement s'opère....affaire à suivre!

Cuisine Framboise a dit…

Vanessa, je compte sur toi pour nous présenter les cookies citron et orange à l'amaretto de la nouvelle First Lady. J'ai lu une recette..700g de farine!!! C'est pour régaler toute la convention!!!!

confituremaison a dit…

Merci a tous de partager vos idees :-)

Menus propos: La rarete fait le bonheur des fois ;-)

Cuisine Framboise: Ne parle pas de malheur!! Obama et Kennedy ont en commun d'avoir ete deux jeunes senateurs devenus President, et surtout d'inspirer le monde, mais la comparaison doit s'arreter la.
Pour les cookies de Mme Obama, c'est une bonne idee, ce serait bien, et j'ai bien envie de te faire plaisir tu le sais. Mais tu as vu la quantite de beurre aussi?? C'est surtout pour ca que je ne fais pas souvent de shortbreads. Les avis des testeurs sont plutot defavorables d'ailleurs, meme si ils sont bien mignons ces cookies. Justement, d'un autre cote j'aimerais bien savoir si ils sont aussi moyens que ce que l'on dit!!! Aaaaah tu me tentes!!!

Hélène (Cannes) a dit…

Moi, je vais les essayer, na ! Bon, juste un bisou du matin. Je suis tombée du lit pour entamer la seconde levée de ton gâteau de ménage aux pralines ... C'est pour l'anniversaire de ma copine de boulot Rachel et on doit le manger à 10 heures ! Dure, dure, la vie ! ;o))
Allez, dors bien, toi !
Hélène

Claude-Olivier a dit…

quel bien joli billet, cela a du être la folie de vivre ces élections sur place! Merci pour toutes ces infos, biz

Hélène (Cannes) a dit…

3ème passage ... Moi, ce que je vois surtout, c'est, sous le baba, la nappe que je n'ai finalement pas prise chez WS ! J'enrage !!! Pour la peine, je vais me tremper le dernier morceau de gâteau de ménage dans un chouilla de rhum ! Oui madame ! ;o))
Bisous
Hélène