mercredi, septembre 17, 2008

Fall in Love with Apples - Bourbon Apple Pie

Présentées dans un plat à olives: les minuscules Chestnut Crabapples

Dans la région du Midwest, dès la fin du mois d'août, avant même que les journées tièdes et les nuits fraîches ne fassent apparaître les couleurs d'automne, on commence à célébrer l'automne, ("fall" en américain).

La saison officielle, qui débutera très prochainement, n'est sûrement pas assez longue pour que l'on s'en satisfasse! Les activités automnales fleurissent dans toutes les villes et dans tous les villages alentours. L'une des préférées, pour ne pas dire LA favorite, est la cueillette des pommes dans les vergers, dont certains sont si remarquablement mis en scène qu'ils vous plongent instantanément dans un univers enchanteur: pommes, épouvantails, labyrinthe d'épis de maïs, animaux de la ferme et tour des vergers en tracteur... on y retourne volontiers pour choisir quelques citrouilles pour Halloween et un peu plus tard, un sapin pour Noël. Tous ne sont pas si charmants, mais ont une chose en commun: c'est d'offrir, aux enfants comme aux plus grands, une belle journée en plein air dans l'odeur du foin et du feu de bois, toujours dans une ambiance très bon enfant.

Le Minnesota offre une palette extraordinairement variée de pommes locales.

Entre la région et la pomme, l'aventure, ou plutôt la grande histoire d'amour, a commencé à la fin du XIXème siècle, et d'une drôle de façon. Je vais vous raconter toute l'histoire...

En 1860, même le grand Horace Greeley, journaliste-fondateur du New York Tribune - et l'un des hommes politiques fondateurs du Parti Républicain - ce même homme responsable de la grande conquête du siècle, lorsqu'il encourageait tous les jeunes hommes à partir à l'aventure: "Go West, Young Man!", le Grand Horace Greeley donc, déclarait: "Never move to Minnesota... you can't grow apples there! " ("N'allez jamais vous installer au Minnesota... vous ne pouvez pas cultiver de pommes là-bas! " ). Pour le jeune Etat du Minnesota fraîchement intégré à l'Union, cette mauvaise réputation ne pouvait que nuire à tous les efforts visant à attirer les Américains de l'Est partis tenter leur chance à l'Ouest.

Greeley avait bien raison pourtant. Les graines de pommes rapportées d'Europe ne survivaient pas au rude climat de la région. Cela n'empêcha pas des passionnés comme un certain Peter Gideon, un "Minnesotan" amoureux des pommes, de cultiver des pommiers à partir de graines provenant des régions plus au Nord du continent, voire même de Sibérie.
Aucune pomme d'un arbre cultivé à partir d'une graine n'est identique à la pomme d'où provient cette graine. Gideon espérait ainsi obtenir un jour une variété qui soit plus grosse et meilleure que les minuscules pommes "crab apples" que les pionniers trouvèrent en arrivant dans la région; il espérait trouver une "authentique" pomme capable de résister aux rudes températures hivernales, aux brusques changements de température, et aux sécheresses des étés particulièrement chauds.

En 1868, Peter Gideon réussit enfin à sélectionner, parmi des centaines de milliers de graines cultivées dans sa ferme d'Excelsior, une variété qui le séduisit, et qu'il nomma "Wealthy" (du nom de son épouse). Sa réussite ouvrit de nouvelles perspectives, souleva un grand enthousiasme - ainsi que les fonds nécessaires pour continuer les recherches dans les domaines horticoles. Dans une lettre adressée à la "Minnesota Horticultural Society", il écrivit: "True, we were under a cloud for a long time. We planted but did not harvest. Our trees withered and perished... But those days, and their trials, have passed." ("C'est vrai, pendant longtemps notre acharnement est resté vain. Nous plantions mais ne récoltions rien. Nos arbres flétrissaient puis périssaient... Mais cette époque-là et ces épreuves sont terminées"). .

La Wealthy fut acclamée "Grand Champion" dans de nombreuses Foires du pays; elle figura parmi les cinq pommes les plus produites aux États-Unis.

Encouragé par son succès, le centre de recherche de l'Université du Minnesota a continué et continue toujours de créer de nouvelles variétés de pommes, qui tirent le meilleur du climat rigoureux de la région. Le Minnesota offre aujourd'hui une large gamme de pommes de toutes les couleurs, des plus acides au plus sucrées, des plus petites aux plus grosses, des plus précoces aux plus tardives... des pommes à croquer, à cuire, à déguster en salade, en dessert, ou bien transformées en "apple cider" (clic), ce délicieux jus de pommes épicé...

La plus célèbre et la plus délicieuse pomme locale à croquer est la"Honeycrisp" (clic); la plus produite est la "Haralson", excellente en tarte; la McIntosh, elle, fera aussi de délicieuses compotes, et la "Fireside", née dans les années 40, est très appréciée pour son bon goût sucré - on la surnomme la "Minnesota delicious". D'autres pommes populaires sont la Regent, la Honey Gold, ou encore, pour finir, la dernière née, la "Zestar !" (avec l'exclamation, s'il vous plaît!), qui est proche de la Honeycrisp, mais qui atteint la maturité un mois plus tôt.

La Wealthy est toujours cultivée aujourd'hui. Cela témoigne de la grande qualité que Peter Gideon avait recherché avec tant de dévouement. De récents tests ADN ont révélé qu'elle était le parent jusque-là inconnu de la très populaire Haralson ce qui, 140 années après, nous reconnecte à Peter Gideon, "The Great American Apple Wizzard"!

Maintenant que tout le monde connaît la petite histoire, il est temps de fêter l'ouverture de la saison des pommes!

Excelsior Bay, sur le Lac Minnetonka

C'est naturellement dans la ville d'Excelsior, là où Peter Gideon découvrit la Wealthy, qu'a lieu chaque année le festival "Apple Days".

La Brocante des Apple Days

Excelsior est l'une des plus jolies petites villes du Minnesota. Cet été, nous y avions flâné de nuit avec Hélène and Family.

Hélène avait beaucoup aimé la devanture du vieux Cinéma. La voici de jour, rien que pour elle ;-)

Il y a beaucoup de magasins d'antiquités dans la région, ce sont les "Antiques", mais peu de brocantes. Alors, comme j'adore les vieilleries, j'en ai profité. Je n'ai pas acheté cette ancien bocal à cookies (son prix: 95 dollars!!),

... mais quelques vieux ustensiles pour la cuisine.

Dégustation gratuite de pain au stand du boulanger Great Harvest Bread

J'achète peu de pain puisque je le fais moi-même, mais lorsque j'ai envie de changer du quotidien, je vais chez Great Harvest Bread Company, un boulanger Américain installé dans le quartier de Linden Hills, sur Uptown Ave. Les pains sont généreux, la mie est riche en graines, les arômes sont variés et originaux. Ce sont des pains à la farine complète moulue sur place. Il ne faut pas chercher de croustillant ailleurs que dans les noix ou les graines car, comme pour tous les pains typiquement américains, la croûte est aussi moelleuse que la mie... mais l'arôme de cette mie suffit amplement au palais.

Comme dans les vergers, au festival, les pommes sont vendues au volume.

L'ambiance est bon enfant,

et les "caramel apple sundaes" (rien que des pommes, de la sauce caramel, un peu de chantilly et une jolie cerise), sont vraiment la cerise sur le gâteau!

A quelques miles d'Excelsior, de l'autre côté du Lac Minnetonka, à Minnetrista, se trouvent les ravissants vergers " Minnetonka Orchards".

Le décor est charmant... enjoy!









La promenade dans les vergers offrait de jolies surprises! Vous allez comprendre pourquoi j'aime passionnément l'automne au Minnesota...

Au détour d'une allée, nous sommes tombés sur un énorme feu de bois. Un charmant jeune homme nous a tendu une branche et un marshmallow, et nous a proposé de nous rapprocher du feu... Pour le reste, pas besoin d'explications, nous sommes très forts à ce petit jeu!

Bien que je ne rafolle pas du beurre de cacahuète, je choisis la version avec, pour voir.

Le marshmallow a fondu tout doucement au-dessus des braises, pas trop près surtout! Le jeune homme l'emprisonne entre deux tranches de pommes légèrement tartinées de beurre de cacahuète...

... et il me tend mon Apple S'more, fait avec amour et dégusté avec passion!

Le beurre de cacahuète n'est pas de trop, au contraire, c'est une bonne aventure! M. Confiture Maison a tout de suite l'idée de tenter l'Apple S'more au Dulce de Leche... quelle bonne idée! Pour tout savoir sur le S'more, c'est ici, clic!

Une délicieuse odeur nous amène vers cette petite cabane qui renferme des gourmandises auxquelles on ne peut absolument pas résister:

Apple Donuts

... des donuts, ou beignets à la pomme, tout frais tout chauds, saupoudrés de sucre à la cannelle...

Je veux que l'automne dure toute l'année!!



Bourbon Apple Pie


J'ai utilisé les premières pommes de la saison dans cette tarte Américaine. Les pommes sont pré-cuites dans une grande tasse de Bourbon (qui toutefois est optionnelle, l'Apple Pie traditionnelle étant sans alcool); elles sont enfermées entre deux couches de pâtes à base de margarine, la non moins Américaine "flaky crust", qui gagne vraiment à etre faite maison. Je n'ai rien changé à la recette pour respecter la tradition et goûter à l'Amérique, car l'Apple Pie est une icône aux Etats-Unis, au même titre que la Tarte Tatin en est une en France, et à tel point qu'ici, Apple Pie et America sont synonymes!


Bourbon Apple Pie

Ingrédients:

Pour la pâte:
- 2 tasses de farine ou 280 g
- 2/3 tasse de margarine ou 140 g
- 3 cuil à soupe de beurre bien froid ou 45 g
- 1/2 cuil à café de sel
- 4 à 6 cuil à soupe d'eau glacée

Pour la garniture:
- 3 livres de pommes coupées en lamelles d'un bon centimètre (mélanger des pommes sucrées et acidulées), ou 1,5 kg
- 1 tasse de sucre ou 150 g
- 1/2 cuil à café de cannelle en poudre
- 1/2 cuil à café de gingembre en poudre
- de la noix de muscade (selon le goût)
- 4 à 6 cuil à soupe de beurre non salé ou 60 à 90 g
- 1 tasse de Bourbon ou 240 ml
- les zestes d'une orange

- 2 cuil à café de sucre

Méthode:

Pour la pâte:
Mélanger la farine, le sel, la moitié de la margarine et du beurre dans un bol de taille moyenne. A l'aide d'un coupe-pâte ou de deux couteaux, incorporer les ingrédients jusqu'à obtenir de gros morceaux. Ajouter le reste de la margarine et du beurre, puis mélanger en coupant à nouveau jusqu'à ce que les morceaux soient de la taille de petits pois. Ajouter alors l'eau glacée (3 cuillères à soupe puis 1 cuillère à soupe à la fois), jusqu'à ce qu'une boule ni trop sèche ni trop humide se forme. Moins on pétrit la pâte, meilleure elle sera. Diviser en deux morceaux égaux que l'on aplatit en deux disques et place au réfrigérateur enveloppés dans du film alimentaire pour au moins 1 heure, et jusqu'à deux jours.

Pour la garniture:
Peler, évider et couper les pommes dans la largeur en tranches mesurant un bon centimètre. Dans un petit bol, mélanger la tasse de sucre (ou 150 g) et les épices. Saupoudrer les pommes en prenant soin de bien sucrer chaque tranche. Chauffer une grande poêle sur feu moyen, avec un morceau de beurre. Dorer les pommes de chaque côté (cela prend entre 5 et 10 minutes). Ajouter le bourbon, et cuire sur feu moyen pendant 10 minutes environ ou jusqu'à ce que le liquide soit réduit à un sirop épais et que les les pommes soient tendres. Ajouter les zestes d'orange et laisser refroidir (cette étape, comme la pâte, peut etre préparée la veille, et les pommes cuites conservées au frais).

Préchauffer le four à 400 F ou 205 C. Beurrer un moule à pie (il est plus profond que le moule à tarte) de 25 cm de diamètre, ou 9 à 10 inches.

J'ai trouvé ce "non-stick knitted rolling pin cover", un "bas" à rouleau à pâtisserie chez Jacobs Lefse Bakeri à Osakis, Minnesota. Cette boutique vend tout le matériel nécessaire pour cuisiner Scandinave, en particulier les "Lefse" et les pâtisseries. Il suffit de fariner légèrement le tissu avant utilisation. Ca marche très bien, même mieux que le simple fait de fariner le rouleau. C'est encore une preuve que les gadgets culinaires nous simplifient la vie et sont donc... INDISPENSABLES !

Etendre la pâte en un cercle de sorte que les contours dépasseront des bords du moule de 2 centimètres environ; la transférer dans le plat.

Verser les pommes, puis, étaler le deuxième disque de pâte, et en recouvrir les pommes.

Pour sceller les bords, replier les deux pâtes ensemble vers l'exterieur en roulant.

Découper des petits morceaux de pâte qui laisseront la vapeur s'échapper pendant la cuisson; saupoudrer de 2 cuillères à café de sucre, et recouvrir les bord de papier aluminium pour prévenir d'un brunissement trop prononcé - cette partie ayant tendance à colorer plus vite que le reste.

Enfourner pour 10 minutes puis baisser la température du four à 350 F ou 175 C, et cuire encore 50 minutes ou jusqu'à ce que la tarte soit dorée. Retirer le papier aluminium 20 minutes avant la fin de la cuisson.


Cette recette est issue du livre "An Apple Harvest", de Frank Browning et Sharon Silva.


Pour d'autres recettes aux pommes, clic!

52 commentaires:

Anonyme a dit…

Des récits toujours passionnants et de superbes photos, merci.

Valérie la gourmande bleue a dit…

quel merveilleux reportage ce devait être une journée formidable en famille brocante et gourmandise top ! et tes recettes me plaisent tout particulièrement. Bises.

Requia a dit…

Superbe reportage et j'adore le "bas" pour rouleau à patisserie. C'est excellent comme trouvaille.
Bises.

cvalou a dit…

Que de magnifiques photos, tu nous fait rêver, c'est un délice de voir tes photos à chaque fois et l'apple oie quel régal, je copie te recette pour le faire

Flo Bretzel a dit…

En Allemagne, la pomme est le fruit national décliné sous toutes ses formes. J'attends encore un peu avant d'en acheter pour me donner l'illusion que l'été va encore durer...même s'il faisait 6° ce matin à Munich!

Tiuscha a dit…

C'est un merveilleux récit que tu nous contes là, cela me rend joyeuse cette ténacité humaine qui fintit par porter ses fruits (aux 2 sens !), en plus on se croirait dans un roman de John Irving, et ton apple pie est divin, quel beau début de soirée, merci !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Merci de partager ces superbes photos avec nous! Tu me fais toujours voyager... J'aimerais tant y être et déguster un de ces sandwiches à la pommes qui me font saliver!

Ton pie est magnifique! Heureusement, qu'une des mes amies m'a ramené un Pie Dish des USA car impossible de faire un vrai pie sans ce moule indispensable...

Bises,

Rosa

mayacook a dit…

Pas besoin d'automne pour tomber amoureuse des pommes ;)
Par contre je déménagerais bien vers le mid ouest!

Botacook a dit…

Décidément, j'adore ton blog! J'y apprends toujours plein de choses super intéressantes, les photos magnifiques et les superbes recettes me font voyager dans cette Amérique traditionnelle et authentique que j'aimerais découvrir... En plus, j'adore l'automne et son ambiance particulière qui transparait à travers tes photos. Et j'adore les pommes, donc tout y est :) Cet automne je compte en profiter à fond, j'ai découvert plusieurs producteurs locaux et bio qui proposent une large variété de pommes... On va se régaler! :)

Mamina a dit…

Reportage enchanteur. Nous sommes dans le Berry dans une grosse région de pommes... une des plus importantes de France et nous trouvons aussi de nombreuses variétés... Ta pie me tente énormément... elle me rappelle de bons souvenirs anglais. Je sens qu'on va adorer.

Pauline a dit…

j'adore ce billet...l'automne a toujours ete ma saison preferee et ici aux US, c'est encore mieux! Tes photos sont magnifiques...j'aime les paysages du Minnesota, ses fermes rouge... et toute cette eloge autour de la pomme.... pas mal ton idee de pommes au dulce de leche... Notre voyage dans l'Ouest etait absolument parfait. Nous avons meme teste le Bubba's a Jackson Hole sous tes conseils: ambiance extra et ribs delicieuses! dans un cadre authentique: merci pour le filon! allez, take care!

Saphiriane a dit…

Super sympa l'article, tes recettes font vraiment envie, ca donne de se remettre au fourneau !

anne a dit…

J'adore ce genre de recette, ça donne envie! merci aussi pour les photos ce cette bien belle fête.

eva a dit…

On s'y croirait ! Je suis un fan d'Apple pie ...

~marion~ a dit…

Très joli billet, très très joli même. Je me souviens encore de tes beignets de pommes l'année dernière et cette petite main qui cueillait furtivement une pomme dans un arbre. Cette année est encore plus festive, surtout avec ces "sandwich" typiquement américains :-) Ton pie a l'air terriblement terrible...

Beah a dit…

Nous avons tout ça ici, même le climat au moins aussi rude ! Merci pour ton billet, toujours aussi plaisant à lire et informatif, la saison des pommes va aussi commencer pour nous et j'ai hâte d'essayer ta recette de pie, je n'ai pas de bourbon, mais avec un peu de rhum, ça devrait le faire aussi.

Anonyme a dit…

évidemment je craque...sur les premières pommes tellement tentantes, sur le verger et sa ferme rouge à croquer, sur ta pie...bref sur tout quoi.... Dis au fait il est grand comment ton container??? ;)
kashyle

barbichounette a dit…

J'adore venir chez toi, car grâce à toi, nous voyageons !!!
Merci !!!!
Bizzzzzzzzz
Barbichounette

sandra a dit…

tu as raison : vive la saison des pommes ! je parlerais de mes pommiers dans une prochaine note d'ailleurs ! tes photos sont magnifiques comme toujours, et la recette me plait Enormement....
Bises

lorette a dit…

Mmm, cette tarte est bien appétissante et la petite touche bourbon me plait beaucoup !

christell a dit…

j'adore les apple pie, avec le bourbon ça doit donner une excellente saveur

MC a dit…

Merci de ce superbe reportage ! J'adore les pommes fraîches et habitant comme toi les US (mais plus à l'Est), je vois venir chaque année avec plaisir la saison de la cueillette dans les vergers et toutes les traditions attenantes...

MaryAthenes a dit…

Un tres bel article sur la pomme !
Tres interessant !
On voudrait y etre,
Bises

Claude-Olivier a dit…

j adore ces eplucheurs a pomme, cela me fait tjrs rire ;-) quel billet, comme je les aime! biz

Hélène a dit…

Oui pommes et beurre de cacahuète. Je risque d'apprécier. Un article bien passionnant. Elles sont si belles ces pommes bien rouges. Celles de mes pommiers sont toutes moches, bonnes mais moches. Je note cette apple pie, j'en connais qui va adorer.
Bises
Hélène

Hélène (Cannes) a dit…

ALors que choisir parmi ces belles images ? La façade de l'Excelsior, l'apple s'more, l'apple pie (Comment, tu n'as pas le cercle métallique pour protéger le bord de ton pie ? ;o)), ou bien la photo de ces jeunes bambins qui font les andouilles sur les meules de foin -Ah! les petits français ! ;o)- ?
Allez, je prends tout, les photos comme les explications ... Et puis j'irai peut-être cueillir des pommes dans les vergers du Var, moi aussi, cette semaine ! Tu m'as donné envie !
Gros bisous
Hélène
PS : Alors, tu n'as pas été emprisonnée, finalement ? ;o))

Hélène (Cannes) a dit…

Dis-donc, les grands esprits se rencontrent !!!!

confituremaison a dit…

Rosa: Je n'avais pas pense a preciser que le moule a pie etait plus profond que le moule a tarte, merci beaucoup, c'est rectifie!


Cela me fait plaisir de partager un enthousiame pour les pommes (et les gadgets!!!)avec vous!

Un grand Merci a vous tous :)

Chet Tine a dit…

bonjour vanessa
quel beau voyage j'ai fait, en images et en appétit grâce à toi
tu as de la chance de voir tout çà en vrai
vive l'automne, ma saison préférée pour ses pommes reinettes et ses marrons chauds
bises d'ici

Nanoud a dit…

Je viens revoir ton blog que j'avais bcp aimé . Ton article m'amuse car au Danemark ,il n'y a pas un jardin sans un pommier minimum , donc il y en a partout de toutes les sortes petits grosses, jaubnes , rouges , le notre arrive presque à la fin mais on a des réserve dans la maison pour un long non très long hiver . Par contre pas de joli jeune danois avec des marshmallows grillés , dommage car çà doit être super bon .Ton reportage est magnifique et je suis très tentée pas ton apple pie.A bientôt.

Cuisine Framboise a dit…

Heureusement que tes articles ne sont pas quotidiens, je ne ferais plus rien d'autre que te lire et te relire, rêver, relire encore, essayer les recettes... merci une nouvelle fois
Tout compte fait je préfèrerais te lire plus souvent;;;C'est tellemnt enrichissant et dépaysant. I love your blog, je te l'ai dit là:
http://framboisecuisine.blogspot.com/2008/09/i-love-your-blog.html
Je vais essayer ton Apple pie, je viens juste d'en faire une plus british : http://framboisecuisine.blogspot.com/2008/09/tourte-aux-pommes-pour-une-veille.html

Botacook a dit…

Coucou!
Oui j'ai ramené une petite courge butternut mais il y'avait tellement de sortes, difficile de choisir! Certaines que j'avais jamais vues... j'espère avoir l'occasion d'en goûter un maximum et je mettrai tout ça sur mon blog ;)
Et cette recette d'apple pie a l'air terrible!! :)

Celine a dit…

Ta tourte aux pommes est une splendeur ! Ca donne enviiie :-))

Anonyme a dit…

J'ai bien envie d'essayer cette pate a l'air geniale !
Bises

mickymath a dit…

quel bel article! de superbes photos et ton gâteau!! huuuuuuuum! il doit être délicieux! biises micky

garance a dit…

extraordinaire j'ai eu du mal à me détacher de l'écran , superbe article que tu as fait , j'adore les pommes ....
et le Jar à Cookies il etait en or ou quoi ? s'ont fous ces américains !!!
@ bientot, ma rectte au riz couve c'est pour bientôt
garance

frijoles a dit…

L'envie de voyager m'appelle par ici...et de dévorer cette délicieuse apple pie...aussi!

Stephanie (Philadelphie) a dit…

Mais c'est encore un supplice, cet article et ces photos !!!
Y'en a marre !!!!!!
:-P
Bisous !
PS : Je note le apple S'mores dans un coin de ma tete...

rachel a dit…

J'ai trouvé ton blog par hasard en cherchant des recettes pour le marché de noël de l'école de mon fils que plusieurs maman et moi-même préparons. J'adore cuisiner et je collectionne aussi les livres de cuisine. Bravo encore pour ton blog, qui fourmille d'idées et nous fait voyager.
Kiss

confituremaison a dit…

:)

Merci !

Gladys a dit…

Bonjour,
je vien sd é découvrir ton blog et tout est trés appetissant!
J'ai plein de pommes chez moi je vais essayre ton apple pie!
Bisous

Chrystel a dit…

Bonsoir Vanessa,
A chacun de mes passages, je rêve les yeux grands ouverts. Toutes tes photos, ces paysages splendides ... émerveillent chaque fois un peu plus. J'aime m'imaginer parfois cette foule d'américains et cette fête de la pomme.
J'essaierai sûrement ton apple pie, car elle me fait grandement envie.
Gros bisous de Bretagne où le froid commence à s'installer malgré le soleil généreux de ces 15 derniers jours.
Chrys

Corinne a dit…

Merci beaucoup pour ton blog il est vraiment superbe! J'ai aussi eu le plaisir de cueillir des pommes. C'était à "Apple jack Orchards" à Delano. Je ne m'attendais pas du tout à une telle fête autour des pommes. Ce fut une agréable surprise! Je suis à Mineapolis pour dix mois, qu'y a t-il à faire?

confituremaison a dit…

Gladys: Merci!!! J'espere que tu aimeras ce pie!

Chrystel: Chez nous aussi le froid s'installe tout doucement depuis cette semaine, et la grande question tous les ans a cette epoque est "Va-t-on geler a Halloween ;-)"

Corinne: Welcome! Le mieux serait que j'aie ton adresse e-mail. Peux-tu m'ecrire a: confituremaison@yahoo.com? Merci et a bientot :)

Pauline a dit…

un magnifique article avec une superbe recette en prime ... ça me donne envie de déménager !

Yum a dit…

Ton blog regorge décidemment de gourmandises en tous genre :) Et ces photos.. on a envie de partir tout de suite, de tout tester d'un coup. Et miam, une tarte qui donne l'eau à la bouce, à tester absolument!
Bonne soirée :)

Faivre-rampant a dit…

Bonjours, après quelques moments d'abscences rentré oblige.Je vais redenouveau me mettre à faire un peu de cuisine. Comme c'est mon anniversaire je vais tester cette recette.
En espérant qu'il fasse beau cette fin de semaine à metz. On poura peut etre la manger dehors.
Jonthan

Jane a dit…

Ici aussi, c'est la saison des pommes. C'est les Galas, les Goldens et les Reinettes. Plein de bonnes recettes qui attendent. Merci pour ce très joli reportage. Je testerai ta recette car j'en ai fait tellement d'Apple Pies depuis mon enfance, une nouvelle version serait sympa. Tu utilises vraiment de la margarine et pas du Crisco? Ca ne fait pas pareil. Mais ici, pas de Crisco! J'utiliserai donc de la margarine.
Jane

Philo a dit…

Ton apple-pie est parfaite, très réussie

Gracianne a dit…

tout simplement fan de cette recette!

Anonyme a dit…

bonjour,très jolies photos sur votre blog.Ce WE j'ai essayé le pie:la pâte sans oeufs est absolument délicieuse,et la garniture très bonne ,même si j'ai remplacé le bourbon par du cognac...J'ai mis moins de beurre(40 gr)pour cuire les pommes,moins de sucre(90 gr)car mes pommes sont très sucrées naturellement,quelques raisins secs,et la prochaine fois j'essaierai sans zeste d'orange,car je trouve que cela "tue" un peu le gôut des pommes.
Pour la cuisson,comme je n'ai que des moules à tarte pas assez profonds,j'ai pris un moule à gâteau à fond amovible et charnière,cela va très bien aussi.
Merci pour cette recette et les belles images.

confituremaison a dit…

Anonyme: Merci a vous pour cet echange :) C'est tres sympa de prendre le temps de partager vos impressions et vos variations. Je fais aussi ce pie sans zestes, et l'on profite en effet plus du gout des pommes. Bon dimanche