mercredi, septembre 03, 2008

Best Of Summer 2008, les Recettes

Cobbler Façon Tatin, Corn on the Cob, Ribs et Salsa ... en ce jour pluvieux de rentrée scolaire, tout cela n'est déjà plus qu'un bon souvenir...

Avant-hier, nous célébrions Labor Day, la Fête du Travail: plus de 30 degrés à l'ombre, pas un nuage en vue, l'un des jours les plus chauds de la saison qui, comme chaque année, prolonge délicieusement les grandes vacances; une dernière nuit sous la tente en camping sauvage dans un parc juste au bord de la rivière Minnesota et au milieu d'autres campeurs, motards et rockers venus profiter eux aussi de l'excellent Festival de Musique, "River Blast"... c'était fantastique !!! Presque un mini-Woodstock dans la campagne Minnesotane (là, j'exagère vraiment beaucoup), et probablement notre plus profonde immersion dans la culture américaine (et là, je n'exagère pas du tout!).

Aujourd'hui, le changement est radical! Si les températures n'avaient pas été aussi douces, nous nous serions crus en automne déjà. C'est amusant comme la météo suit le calendrier scolaire!

Rentrée scolaire 2008 de Petit Confiture Maison: sous les trombes d'eau, la Principale, Ms D., accueille chaque élève d'une poignée de main chaleureuse et d'un "Welcome" réconfortant.


Pour clore un chapitre, mais aussi pour profiter de l'été indien, voici un menu d'été 100% Américain avec, comme pièce centrale, une spécialité régionale adorée de tous les "meat lovers": les Spareribs, (ou travers de porc), Kansas City Style... The Ultimate Recipe, et c'est signé Weber!

Spareribs, Kansas City Style

Dans la plus pure tradition de Kansas City, les spareribs sont marinés à sec dans un "rub" (un mélange d'épices), avant d'être fumés tout doucement au grill dans les volutes aromatiques des écorces d'Hickory ( le Carya ou le Noyer ), et pour finir, quelques minutes avant la fin de la cuisson, ils sont enrobés d'une épaisse et succulente sauce BBQ...

Effets secondaires: résultat du travail d'une équipe de choc (Monsieur Confiture Maison dans le rôle du Smoker et moi-même dans le rôle du Chef ;-) ), ces ribs peuvent susciter des réactions incontrôlables dont nous avons été témoins: les meat lovers les plus délicats se lécheront les doigts sans retenue, et les plus fanatiques iront jusqu'à lécher leur assiette!

Spareribs, Kansas City Style

Ingrédients:

Pour le Rub:
- 2 cuil à soupe de sel
- 2 cuil à soupe de paprika moyen ou fort
- 1 et 1/2 cuil à soupe de cumin en poudre
- 1 cuil à soupe d'origan sec
- 2 cuil à café d'oignon en poudre
- 1 cuil à café d'ail en poudre
- 1 cuil à café de poivre fraîchement moulu
- 1/2 cuil à café de toute-épice moulue
- 1/2 cuil à café de cannelle moulue

- environ 3 kilos de spareribs, dégraissés

Pour la Sauce:
- 2 cuil à soupe de beurre non salé
- 1/2 tasse de céleri-branche finement émincé
- 3 cuil à soupe d'oignon jaune haché
- 1 tasse de ketchup
- 2 cuil à soupe de jus de citron
- 2 cuil à soupe de sucre
- 2 cuil à soupe de vinaigre de cidre
- 1 cuil à soupe de sauce Worcestershire
- 1 cuil à café de graines de moutarde
- poivre fraîchement moulu

Méthode:

Le Rub:

Mélanger soigneusement tous les ingrédients dans un bol.

Appliquer le rub sur les ribs, et placer dans un grand sac en plastique alimentaire. Refermer en prenant soin de faire le vide d'air, placer le sac dans un saladier ou sur une assiette au réfrigérateur, pendant 2 à 8 heures.

La Sauce:

Dans une casserole de taille moyenne, à feu doux: fondre le beurre et sauter le céleri et l'oignon jusqu'à tendre, 10 minutes environ.

Ajouter le reste des ingrédients, y compris le poivre, et porter à ébullition. Réduire ensuite le feu à doux et mijoter 15 minutes. Garder pour plus tard. Cette sauce est destinée à la fin de la cuisson des ribs et éventuellement au moment de servir, mais dans ce cas, je recommande de doubler la recette. On peut la préparer à l'avance et la conserver au réfrigérateur.

Grille à Ribs et bois "Hickory"en combustion dans sa boîte

La Cuisson

Sortir la viande 30 minutes avant de la griller. Griller, le côté côte en dessous, sur une chaleur moyenne indirecte, jusqu'à ce que la viande soit très tendre et qu'elle se détache des os aux extrémités. Cela prend environ 2 heures. Pendant les 20 dernières minutes de cuisson, appliquer la sauce sur la viande (l'idéal est un grand pinceau en silicone, mais une cuillère ou une grande spatule en bois conviennent).

Retirer du grill et attendre 5 à 10 minutes avant de découper en ribs individuels. Réchauffer le reste de sauce et servir à côté de la viande.



Enjoy!!


Salsa à la Pêche

La salsa (sauce, en espagnol), est un condiment originaire d'Amérique Centrale, le préféré de la maison, et des Américains en général.

C'est au XVIIème siècle, au Mexique, qu'un prêtre et missionnaire Espagnol, Alonso de Molina, aurait baptisé "salsa" cette ancestrale sauce Aztèque à base de tomates, de chiles (des piments) et de graines de courge.

Aux États-Unis, la sauce à base de piments a commencé à être commercialisée au début du XIXème siècle. Depuis les années 80, l'engouement pour la salsa n'a cessé de croître au point de supplanter, en 2000, le célébrissime et universel Ketchup ! Du point de vue nutritionnel, c'est plutôt un bien: alors que le ketchup contient une quantité importante de sucre, la salsa, elle, n'en contient normalement pas - si ce n'est le sucre des fruits que l'on peut intégrer dans la recette de base- ni même de matière grasse.

La salsa se déguste avec des tortilla chips, ou bien en accompagnement d'une viande ou d'un poisson grillé. C'est également délicieux avec des Saint-Jacques poêlées.

Ce n'est pas vraiment une recette à suivre à la lettre, tellement les possibilités sont larges. A partir d'une base de tomates, oignons, poivrons, coriandre et jus de citron, on peut laisser libre cours à son imagination et varier les salsas à l'infini, c'est toujours délicieusement rafraîchissant.

Aujourd'hui la salsa la plus populaire est celle à la pêche.

Salsa à la Pêche

Ingrédients:

- 3 tomates moyennes
- 1 petit poivron vert
- 1 piment (plus ou moins fort, optionnel)
- de la coriandre fraîche
- 2 ou 3 tiges d'oignon vert
- 2 pêches mûres mais fermes
- le jus d'un petit citron vert
- un peu de sel
- poivre fraîchement moulu

Méthode:

Émincer la coriandre, couper tous les fruits et légumes en petits dés; ajouter le jus de citron, le sel, le poivre, et réfrigérer une heure avant de servir.

On peut substituer de la mangue ou de l'ananas à la pêche, ou ajouter des haricots noirs, de l'avocat, des grains de maïs, etc...

Pour servir avec des tortillas chips à l'apéritif on peut, si on le souhaite, réduire légèrement la salsa en purée au mixer.


Épis de Maïs tout Simples, Beurre au Curry, Oignon et Estragon

Aux Etats-Unis, il n'y a pas d'été sans "corn on the cob", ou épi de maïs! Le maïs doux que nous consommions plutôt en conserve détaché de l'épi, a une saveur et un moelleux incomparable dégusté extra frais, directement sur l'épi, sans compter le plaisir de le manger avec les doigts et de le croquer à pleines dents !

Voici ma façon de les préparer: une cuisson toute simple dans de l'eau bouillante, puis enrobés de beurre aromatisé au curry, oignons et estragon.

Méthode:

Plonger les épis de maïs dans une grande casserole d'eau bouillante. Cuire environ 8 minutes ou 10 si on les préfère extra tendres. Servir aussitôt entiers ou en tranches, au naturel ou tartinés de beurre.

Pour 5 cuillères à soupe de beurre (75 g environ), ajouter au beurre mou: une cuillère à café de curry, un petit oignon émincé et fondu à feu doux à moyen dans un peu d'huile d'olive, un peu d'estragon séché, une pincée de sel.


Cobbler aux Pêches, Noix de Pécans et Fruits Rouges... Façon Tatin

Ce traditionnel dessert américain, constitué d'un lit de fruits recouvert d'une pâte à gâteau, est le parfait dessert estival que l'on peut improviser au dernier moment avec les fruits du jour, un peu à l'instar du crumble.

Dans ce Cobbler aux Pêches, vous trouverez les parfums traditionnels des pâtisseries américaines: vanille, cannelle, et toute-épice, plus un soupçon d'anis, ainsi que les ingrédients originaires du continent: la farine de maïs, les noix de pécans et les myrtilles.

Ici, son originalité et ses couleurs si gourmandes, résident dans cette manière très inhabituelle de le servir: complètement renversé, façon Tatin!

Cobbler aux Pêches, Noix de Pécans et Fruits Rouges... Façon Tatin

Ingrédients:
(1 tasse = 240 ml)

Pour les Fruits

- 4 pêches mûres, coupées en deux
- 1 tasse de fruits rouges, frais ou surgelés (framboises et myrtilles pour moi)
- 1/2 tasse de noix de pécan grossièrement haché
- 1/4 à 1/3 de tasse de sucre roux, selon le goût
- 2 cuil à café de zestes de citron
- 1 cuil à soupe de maïzena
- 2 cuil à café de jus de citron

Pour la couche de Gâteau

- 3/4 de tasse de farine complète ou 105 g
- 1/4 de tasse de farine de maïs ou 35 g
- 1/3 de tasse de sucre ou 50 g
- 1 et 1/4 cuil à café de levure chimique
- 1/4 de cuil a café de bicarbonate de soude
- 1/4 de cuil a café de sel
- 1/2 cuil à café de cannelle en poudre
- 1/4 de cuil à café de tout épices en poudre
- 1/4 de cuil à café d'anis en poudre
- 1/2 tasse de lait ribot *
- 3 cuil à soupe de beurre non sale, fondu (+ de quoi graisser le plat)
- 1 oeuf, gros
- 1 cuil à café d'arôme vanille

* du yaourt ou bien une 1/2 tasse de lait + une cuillere de jus de citron ou de vinaigre de cidre peuvent remplacer le lait ribot

Méthode:

Placer la grille du four au milieu et préchauffer à 350 F ou 175 C.

Beurrer légèrement un moule carré de 20 cm de côté environ.

Placer les pêches et les fruits rouges dans un saladier. Ajouter les noix de pécan, le sucre roux et les zestes. Dissoudre la maïzena dans le jus de citron, et mélanger délicatement avec les fruits. Transférer le mélange sur le plat. Garder pour plus tard, ainsi que le saladier.

Pour la couche de gâteau:

Dans un saladier ou un grand bol, mélanger la farine, la farine de maïs, le sucre, le bicarbonate et la levure, le sel, les épices.

Dans le récipient utilisé précédemment pour les fruits, fouetter le lait ribot, le beurre, l'oeuf et la vanille. Mélanger le mélange liquide avec le mélange sec, en soulevant la pâte délicatement. Ne pas travailler la pâte plus que nécessaire. Étendre cette pâte sur les fruits à l'aide d'une spatule et de manière uniforme.

Cuire environ 35 à 45 minutes jusqu'à ce que le dessus soit bien coloré et le centre du gâteau bien cuit (il doit résister sous une légère pression). Tourner le plat toutes les 15 minutes.

Le Cobbler est mille fois meilleur degusté encore chaud, presque à la sortie du four.

Adapté d'une recette de Lorna Sass

23 commentaires:

Mamina a dit…

Tu vas rire, je n'ai jamais fait de cobbler...

Botacook a dit…

J'adore tout! Le récit de la fin des vacances, le petit aperçu de la culture américaine, les explications des recettes et les recettes en elles-mêmes. Quelle idée originale pour le cobbler façon tatin! Il me fait envie, je retiens ça dans ma petite tête!
Contente de te revoir de retour, débordante d'énergie et d'imagination :)

Anonyme a dit…

ouf voilà de quoi illuminer ce temps pluvieux qui règne ici aussi...biz
kashyle

Faivre-Rampant Jonathan a dit…

Ton blog est un véritable dépaysement. Le récit de tes vacances est passionnant. On est immergé par des détails, des éléments que l’on ne soupçonnait guère ou du moins que je ne soupçonnais guère. J’ai commencé à faire les recettes que tu proposais. J’adoré. Et ma famille aussi. Ha oui pardon j’ai 25 ans, étudiant en chirurgie dentaire et j’habite à Metz dans la région de la Lorraine en France (tout proche de la Belgique, du Luxembourg et de l’Allemagne). Je te félicite pour ton initiative internet rapproche donc vraiment les gens et les cultures… Je vais cette fin de semaine essayer de faire les sparesribs que j’ai entendu si longuement parler dans les romans de Janet Evanovich. Enfin je vais essayer car comme pour petite confiture maison il tombe d’abat à Metz, au moins la végétation est verte.
Au plaisir de vous lire,
Jonathan

confituremaison a dit…

Mamina: Et si tu savais tout ce que moi je n'ai jamais fait ;-)

Botacook: Merci :-)))

Jonathan: Bienvenue et merci, merci beaucoup! J'espere que le temps te permettras bientot de gouter ces fameux spareribs. J'attends tes impressions, ok?

Rosa's Yummy Yums a dit…

Merci pour ce beau billet qui me fait voyager et rêver! Tout me donne faim, mais je salive tout particulièrement devant ce magnifique Cobbler! Yummy!

Bises,

Rosa

barbichounette a dit…

La grille pour les ribs est super !!!
Je n'avais jamais vu ça !!!
Merci pour tes jolies recettes !!!
Bizzzzzzzzzzz
Barbichounette

sandra a dit…

toutes ces recettes sont plus qu'alléchantes ! en tout cas je crois qu'il va vraiment falloir que j'essaie de réaliser des "travers de porc"...j'en ai très envie, la recette a l'air très simple, mais quoi ? j'ai tout simplement l'impression qu'il faut vivre aux usa pour pouvoir les apprécier !!!
bisous et bonne reprise...chez nous aussi il pleut aujourd'hui.

cvalou a dit…

Tout me parâît bon, j'arrive pour le déjeuner...
Nous aussi c'est la pluie et le froid, l'automne arrive à grand pas

stef a dit…

Ta rentrée commence bien, je dévore ce post comme le précédent!! pour les spare ribs, comment peut on adapter la cuisson quand on n'est pas aussi bien équipée que toi???

confituremaison a dit…

Barbichounette: La grille vient de chez Williams Sonoma; c'est vrai que c'est extra!!

Sandra: oui, c'est totu simple! Il faut juste bien choisir ton paprika en fonction de ton gout (fort si tu veux quelque chose de plus releve!), et avoir des epices de tres bonnes qualite.

cvalou: ok, je t'attends ;-)

Steph: Peut-etre surelever la viande sur une deuxieme grille, et bien sur, si possible, cuisson fermee. Pour le petit bois aromatique, je ne sais pas si on le trouve en France, mais une boite de conserve fait l'affaire ;-) Ceci dit, tant pis pour la cuisson, on ne participe pas a la compete de Kansas City ;-) Les ribs seront plus grilles et un peu moins tendres, mais c'est toujours excellent!

Valérie la gourmande bleue a dit…

ah quel menu tu nous combles il faut vraiment que j essayes le cobbler. Bonne rentrée aux trois petits confiture maison, bisous Vanessa

Sha a dit…

Les épis de maïs me rappellent tellement de souvenirs, et le reste me donne tellement envie... des recettes extra... et c'est peu dire !

Hélène (Cannes) a dit…

Promis, après une bonne ( mais courte, maintenant !) nuit de sommeil, je repasse lire tout cela attentivement ! ;o))
Bisous
Hélène

PS : Trop nuls, ces téléphones qui ne supportent pas 3 petites heures de communication ! ;o)

Flo Bretzel a dit…

Cette semaine aussi c'est la rentrée pour les munichois petits et grands. Décidemment, l'été a passé trop vite!

Chrystel a dit…

Pour tout te dire, je craque surtout sur ton cobbler. Je n'ai pas encore essayé mais ça ne saurait tarder.
bises
Chrys

Swinguette49 a dit…

L'épis de maïs... c'est vraiment délicieux... depuis que je suis allée à Seattle j'en fais tout le temps (quand j'en trouve !!!) mais vraiment très très bon...

Pat

Anonyme a dit…

"Famous Confituremaison's ribbs!!!"...
Y'en a un qui salive... j'ai du mal à le retenir...!!!
biz+++
L'ex voisine de Target...

guylaine a dit…

Chez nous aussi on adore les travers de porc au barbecue ! Contente de te retrouver, je vais continuer ma visite. Bon, je compte sur toi pour le pain au levain, lol ! Bon week-end, bises !

Leelooo a dit…

franchement tu sais y faire pour donner l'envie d'aller aux US ! Je ne connaissais pas la salsa à la pêche meis je vais essayer cela très vite avant que nous n'ayons plus de pêches car c'est exactement le truc qui va me plaire !
Et merci de ton gentil commentaire chez feu-moi !
A bientôt !

Nanoud a dit…

Bonjour , je découvre ton blog passionnant.Les photos sont superbes ,nous adorons Yosemite Park où ns sommes allées dejà 2 fois , c'est toujours agréable de la revoir comme San Francisco . J'avais mis un cobbler sur mon blog mais cuisiné à la française selon une recette de julie Andrieu ,c'est intéréssant de comparer avec une vraie recette américaine.A bientot.

irisa a dit…

Les travers pour monsieur et le cobbler pour moi ! Comme disait Jonathan ,on voyage chez toi toujours en gaité et en surprises !

Tiuscha a dit…

Tes épis de maïs me font saliver autant que le cobbler, je n'en ai pourtant jamais préparé ni même mangé, contrairement aux premiers... Deux belles recettes que je retiens.