mardi, août 26, 2008

Best Of Summer 2008

Yellowstone National Park
Bisons dans la Plaine

Les vacances se terminent tranquillement... Miss Confiture Maison est déjà retournée à l'école pour les prises de vue du yearbook; Petit Confiture Maison recevra bientôt à la maison un nouveau venu dans sa classe, afin qu'il ne soit pas perdu le jour de la rentrée (j'admire cette façon de demander aux familles d'intégrer les nouveaux élèves par avance). Quant à Tout Petit Confiture Maison, pour la deuxième rentrée de sa vie, il a été le premier à préparer son sac à dos et à réclamer une calculatrice (même s'il n'en a pas vraiment besoin ;-)

Et moi je recommence à grignoter un peu de temps par-ci par-là pour nourrir ce blog. Après une si longue pause, j'ai l'impression de faire ma rentrée moi aussi!

J'ai du mal à croire que cela fait déjà 6 semaines que j'ai publié le dernier billet! Cette année les vacances furent particulièrement riches en voyages, rencontres, visites de la famille ou d'amis venus de France. Après un été aussi généreux, nous sommes prêts à repartir pour un grand tour.

Voici donc le Best Of de notre voyage dans l'Ouest Américain. Vous allez voir que certains sites sont plus détaillés que d'autres car j'ai mes coups de coeur, mais aussi parce que quelquefois une seule photo suffit à décrire la beauté d'un paysage, comme à Crater Lake. Par ailleurs la nature, quand elle est exceptionnelle, ne délivre pas facilement sa beauté sur un simple cliché. Dans ce cas il vaut mieux laisser jouer l'imagination.


Carnet de Voyage 2008

En 3 semaines d'aventure, nous avons parcouru plus de 8 400 kms en voiture, traversé 8 États, visité 5 Parcs Nationaux et 1 Mégapole, trempé les pieds dans l'Océan Pacifique, admiré des Glaciers, des Chutes, des Lacs et des Vallées... merveilleux...

... nous avons écouté des "woodpeckers" sans jamais les apercevoir, contemplé des centaines de bisons, quelques dauphins, des pélicans, la grâce de nombreux cerfs, et avons tremblé devant 2 ours noirs...

... nous avons planté la tente 6 fois, dormi 4 nuits dans 1 hôtel, grillé 7 paquets de marshmallows, rencontré quelques Québécois et des milliers de Français en vacances, apprécié quelques verres de Fat Tire (avec modération!) et partagé 1 bon Bordeaux en compagnie de campeurs Américains ...

... nous avons fait l'ascension d'un Mont (le plus haut de Yellowstone) et celle d'un Volcan, nous nous sommes rafraîchis sous les chutes Wapama (Yosemite), et avons pique-niqué au bord de la rivière Mc Donald (Montana), puis au coeur de la forêt dense de Redwood, et sur le sommet de Garfield Peak sans pouvoir détacher nos yeux des eaux bleu intense de Crater Lake ...

...à San Francisco nous sommes entrés dans la cellule de Scarface (Capone) à Alcatraz, mangé un "stew" dans un bol de pain au levain chez Boudin, acheté 2 livres de cuisine (ce n'est pas assez!), visité 2 fois le sublime magasin Williams Sonoma, admiré les couleurs vives des magasins et des maisons Victoriennes du quartier Haight Ashbury, arpenté la sinueuse et pentue Lombard Street (2 fois aussi!), et traversé le phénoménal Golden Gate ...

...nous avons marché au coeur de la forêt des géants Sequoias, tels des fourmis, allumé une quinzaine de feux de camps et, la nuit tombée, écouté les récits des Rangers dans les parcs de Yellowstone (Wyoming), de Yosemite (Californie), de Redwood (Californie), de Crater Lake (Oregon) et de Glacier (Montana) ...

... nous avons traversé pendant des heures et des heures les belles plaines du Montana et ses réserves Indiennes, vu le soleil se lever sur la rivière Yellowstone, la Sierra Nevada et le verdoyant Minnesota, et se coucher sur les plaines du North Dakota, du Montana et sur la rivière Snake de l'Idaho ...

Même si les images ne rendent qu'une petite partie de la splendeur et de la grandeur des paysages Américains, elles ont le mérite de nous faire rêver.

Enjoy!


Yellowstone National Park


Yellowstone a été déclaré Parc National * en 1872, ce qui fait de lui le premier Parc National du monde. L'activité sismique passée et présente de la région a forgé et continue de forger des paysages naturels extraordinaires dont la beauté dépasse de loin tout ce dont on peut rêver.


Le fameux geyser Old Faithful

Pour avoir une idée de la température des sources chaudes...

Morning Glory Pool, l'une des sources géothermiques les plus belles du Parc

C'est peut-être la région de Yellowstone que je préfère: Le Lac.

Le Lac Yellowstone est l'un des plus grands lacs de montagne du monde. Lors de notre première visite, il y a deux ans, nous y avions été réveillés à l'aube par les pas lourds et les souffles d'un troupeau de bisons; certaines bêtes s'étaient attardées sur les pneus de la voiture, les prenant pour des popsicles (des glaces à l'eau). Cette année nous n'y avons trouvé qu'un mâle solitaire.

De ce côté du Lac, à West Thumb, les couleurs des bactéries et des algues rares qui survivent aux hautes températures des sources chaudes tracent leur chemin jusqu'au Lac.

Le Grand Canyon de Yellowstone où coule la Yellowstone River. Si possible, prendre le temps de se promener sur le chemin "South Rim Trail" par exemple, et d'écouter un Ranger du Parc décrivant les roches qui composent la magnifique palette de couleurs du Canyon.

L'une des deux chutes d'eau du Canyon: Upper Falls

La Rivière Yellowstone...

... les Bisons

Les Terrasses en travertin de Mammot Hot Spring

Fleurs sauvages sur le Mont Washburn (3 122 m), le plus haut de Yellowstone

Vue du sommet du Mont Washburn où le vent et la fraîcheur nous poussent à nous réfugier avec les autres randonneurs dans la station météo. On aperçoit le Canyon au centre et le Lac Yellowstone en clair, au fond à droite.



Entrer à Yellowstone procure à chaque fois la même sensation de bonheur et de sérénité, et il n'est jamais facile de partir.

Tetons et Jackson Hole


La beauté de la chaîne de montagnes dont font partie les Monts Tetons console le voyageur à sa sortie de Yellowstone.


Cette magnifique région montagneuse est truffée de ranchs et d'animaux sauvages.

Cette année nous ne retournons pas à Grand Teton National Park car nous poursuivons notre voyage jusqu'en Californie bien loin du Wyoming, mais nous choisissons de faire un léger détour pour revoir la ravissante ville de Jackson Hole et son ambiance Western...

... plutôt chic!


Yosemite National Park


Après une nuit de route, nous arrivons en Californie dans les montagnes de la Sierra Nevada. Halleluia! We did it! A présent, plus de 3 000 kms nous séparent de Minneapolis.

Ce célèbre et majestueux bloc de granite, Half Dome (Demi Dôme), est l'emblème de Yosemite.

Nevada Falls
Le Parc abrite de nombreuses chutes d'eau qui sont aussi majestueuses que ses Dômes.

Nous avons pris l'habitude d'allumer un feu chaque soir au campement. Les enfants concourent au plus beau "stick à marshmallows" et à l'art de fondre les guimauves à la perfection.



Cette fois c'est sans regret que nous quittons le Parc. Non pas qu'il ne fut pas à la hauteur de nos espérances (bien que la vallée de Yosemite soit un peu trop fréquentée à notre goût), mais parce que nous savons par expérience combien il est bon de profiter d'une pause en ville (et quelle ville!) au milieu de vacances "nature et camping".


San Francisco


La vue est brouillée mais j'apercois suffisamment bien les buildings et le Pont de San Francisco. Il est trop tard pour espérer se promener à Downtown ce soir mais ca y est, je touche du doigt l'un de mes rêves: découvrir cette ville mythique. Je n'ai pas beaucoup dormi cette nuit-là (trop d'impatience et d'excitation!) et pourtant c'était à l'hôtel, sur un vrai matelas ;-)



Les Etats-Unis et Monsieur Confiture Maison, dont la randonnée est l'une des passions, m'ont fait adorer la Nature, mais j'ai toujours aimé la ville et cette bouffée d'air urbain me fait le plus grand bien ;-)

Sans perdre une seconde, nous choisissons de commencer par le quartier très glamour de Union Square et ses beaux magasins. Un petit tour à Macy's nous fait patienter jusqu'à l'ouverture des autres magasins. 10h01, je pénètre dans l'immense, le magnifique Williams Sonoma... j'en reparlerai en détail, bien sûr!

Puis je n'ai que deux pas à faire pour jouer à Pretty Woman et essayer un nombre indécent de Levi Strauss dans la sublime boutique des célèbres Jeans, dont l'inventeur, Claude Levi Strauss, était un Allemand qui émigra à San Francisco.

Chinatown

Depuis Union Square, il suffit de passer la porte du Dragon sur Grant Ave pour se retrouver à Chinatown, l'un des plus vieux quartiers de la ville, qui abrite l'une des plus fortes communautés chinoises hors d'Asie.

A-t-on juste changé de quartier de ce côté de la rue? Il me semble avoir sauté sur un autre continent...

... où l'on aime aussi boulanger et façonner de très belles pièces!

En déviant un peu à l'ouest de Grant, nous arrivons sur Stockton Street et tous ses épiciers, primeurs et bouchers... Il y a foule! Il suffit d'un coup d'oeil pour voir que tout est extra frais.

Je me sens bien dans cet environnement. J'en profite pour faire le plein de fruits et légumes, et pour emmener les enfants dans les minuscules épiceries où l'on trouve 10 000 produits si exotiques.

Pour le reste, je passe du coq à l'ane, comme si on y était, car San Francisco est la ville la plus éclectique que je connaisse!

Molinari est notre coup de coeur culinaire. Cette épicerie italienne d'aspect vieillot est un petit bijou à ne pas manquer! Nous y avons dégusté les meilleurs sandwichs du monde pour un prix dérisoire compte-tenu de la qualité des produits (compter entre 8 et 10 dollars pour un sandwich gourmet qui satisfera deux appétits moyens ou un très très gros; c'est donné!).

Chez Molinari à l'heure du déjeuner, il faut commencer par prendre un ticket (l'endroit est peu touristique mais les San Franciscains aiment beaucoup!). Puis on choisit soi-même son pain (french roll, dutchcrunch, seeded & rosemary, ciabatta, soft & sweet whole wheat...).

Et on choisit une formule de sandwich à customiser avec l'un de ces charmants Messieurs qui, tout en préparant nos sandwichs, nous font gentiment goûter leur excellente charcuterie.

Pour moi: la focaccia, le jambon italien, les poivrons marinés, la mozzarella et les tomates séchées au soleil, le tout passé au grill.

Pour Monsieur, ai-je besoin de décrire?

Non loin de chez Molinari, nous sommes surpris de tomber sur un authentique Saloon. La formule existe toujours à San Francisco!

Lombard Street, ou bien la danse des voitures au milieu des hortensias...

La rue est si sinueuse et pentue que les voitures ne peuvent faire autrement que de rouler au pas. Lombard street mérite bien sa notoriété, elle est aussi unique et ravissante que la vue offerte depuis le haut sur la ville et la baie.

Un "stew" dans un bol de pain au levain... Vous ne pouvez imaginer mon émotion en entrant dans la boulangerie Boudin, célèbre pour avoir apporté à l'Amérique le pain au levain. Arnaud, un lecteur de Confiture Maison, avait eu la grande gentillesse de m'envoyer l'une de ses propres photos du lieu, de quoi attiser encore plus ma curiosité et mon impatience. Cette visite mérite bien un billet entier! J'y reviendrai.

La vue se brouille en approchant du quartier de Haight Ashbury

Ce quartier toujours si coloré et animé a donné naissance au mouvement hippie en 1967.

L'histoire du mouvement hippie à San Francisco

Durant les années 60, le quartier de Haight Asbury proposait les loyers les moins chers de la ville. Aussi, les jeunes s'installèrent en masse et s'approprièrent le quartier, à l'image de Jimi Hendrix ou Janis Joplin.

Il s'agissait des HIP (prononcé hippie) pour Haight ashburry Independant Property. Après le mouvement beatnik des années 50, le mouvement hippie venait de naître.

Mouvement pacifiste à la recherche de valeurs humanistes et opposé à la société de consommation, ce mouvement de contestation sociale prônait le retour aux sources et s'engageait fortement contre la guerre au Vietnam.

Ainsi eut lieu le fameux "Summer of Love" de 1967 qui rassembla, à Haight Ashbury et dans le Golden Gate Park, plus de 100 000 jeunes venus de tout le pays. Ce fut l'avènement de l'amour libre, de la pop music et du LSD. Allen Ginsberg nomma le mouvement "Flower Power".

Mais la motivation de ces jeunes n'avait d'égale que leur naïveté. Le mouvement fut rapidement rongé par des vendeurs de drogue et autres parasites qui profitèrent de l'occasion.

La plupart des vrais hippies quittèrent San Francisco pour rejoindre des communautés aux alentours. Malgré cette fin étriquée à San Francisco, le mouvement se propagea dans le monde entier... On connaît la suite, mai 1968, printemps de Prague, Woodstock 1969, etc... Sources: linternaute.com

Haight Ashbury Free Clinic est un cabinet médical gratuit qui ouvrit en 1967 pour répondre aux besoins médicaux des jeunes gens pauvres du quartier. Il vient de fêter son 41 ème anniversaire, et son idéal n'a pas faibli. Son slogan est: "Health Care is a Right, not a Privilege" (L'Accès aux Soins est un Droit, pas un Privilège).

L'intérêt de Haight Ashbury réside autant dans son histoire que dans son architecture.

C'est ici que nous avons vu les plus jolies maisons victoriennes,

comme ici en enfilade.

Le Golden Gate Bridge, symbole de San Francisco

C'est la dernière image de San Francisco que nous gardons au moment de nous enfoncer dans la forêt de Redwood, plus au nord de la Californie. Urbain ou naturel, le paysage est grandiose et l'émotion vive, à la hauteur de ce pays si chargé en mythes, en symboles et en rêves.


Alcatraz


De 1934 à 1963, Alcatraz hébergea des gangsters, des kidnappeurs, des voleurs de banques et des tueurs réputés comme étant les plus dangereux et les plus incorrigibles des prisonniers fédéraux en Amérique.

Utilisée comme une punition pour effrayer les criminels des autres pénitentiers, Alcatraz ne recevait que les détenus qui ne suivaient pas les règles ailleurs.

Eloignée d'environ 3,5 km du continent par une eau glacée et houleuse, il était évidemment impossible pour un détenu non entraîné de s'échapper vivant du lieu. Alcatraz était surnommée "Uncle Sam's Devil's Island" ou "Hellcatraz".

Ironiquement, la prison est installée sur un site paradisique, d'où l'on bénéficie de vues sublimes sur San Francisco, ses lumières, ses bruits et quelquefois même ses odeurs paraît-il... La punition résidait non seulement dans l'isolement de la prison mais aussi dans la proximité sadique de la baie et de la ville.

La visite en solitaire et en silence avec, pour seul compagnon le son de la bande qui nous guide dans les écouteurs, permet de se faire sa propre idée de l'ambiance des lieux.



Ces portraits dans ce contexte font froid dans le dos! Je n'imaginais pas Capone avec cet air si cynique! Je n'imaginais pas non plus que Al était le diminutif de Alphonse ;-)

Evidemment, le régime des détenus m'a tout autant intéressée que les incroyables histoires d'évasion racontées par les Rangers d'Alcatraz! Un ranger racontait ce jour où une rébellion faillit éclater à cause de spaghetti trop souvent présents au menu... un coup de sifflet tactiquement modéré avait suffi, heureusement, à calmer le brouhaha naissant.

Le régime des détenus en cellule d'isolement était nettement moins réjouissant!

Pour me détendre un peu après la visite de cet endroit aussi oppressant que fascinant, j'ai feuilleté le livre de cuisine de la prison, parce qu'il y en a bien un: celui du Club des Femmes d'Alcatraz!


Redwood National et State Parks


Nous avions déjà considéré comme un privilège de camper dans la forêt de Yosemite, mais vivre au coeur de la forêt des géants "Coast Redwoods", les plus grands specimens vivants sur terre, et vieux de plusieurs centaines voire milliers d'années (un Coast Redwood vit de 500 à 700 années en moyenne et jusqu'à 2 000 ans), est une excellente leçon d'humilité et de respect envers la Nature. Il est clair que prendre conscience de n'être qu'une toute petite fourmi profite au-delà de quelques jours de visites.

Pour s'immerger au mieux dans l'atmosphère particulière de cette forêt extraordinaire, une promenade s'impose. Pas forcément une grande randonnée, mais au moins 1 à 2 heures de marche à travers les sentiers.

Il y a environ 3 millions d'années, les Redwoods ont disparu d'Europe, d'Asie, du Groenland et du Japon. Aujourd'hui la forêt de Redwood n'existe plus que sur une étroite bande de la Côte West de la Californie, où les conditions climatiques très particulières sont encore réunies pour assurer leur survie: de l'eau en abondance, une faible fluctuation des températures dans l'année, et un été brumeux.

Grâce à la connexion de leurs racines entre eux, il est rare que les Redwoods tombent. Nous avons eu la chance d'en croiser un, couché au sol, ce qui donne une idée de leur largeur à côté de Tout Petit Petit Petit Confiture Maison.

L'arbre debout faisant barrage comme un mur est tout aussi impressionnant. Ce sont pourtant les cousins des Redwoods, les "Giant Sequoias" qui sont les plus larges (mais pas aussi géants que les Redwoods contrairement à ce que leur nom peut laisser croire).



Si vous avez la chance de séjourner à Redwood National et State Parks, considérez-vous encore plus chanceux si le ciel est dégagé et que vous pouvez profiter de la beauté sauvage de la côte Pacifique. Les rivages déchiquetés et déserts font le paradis des oiseaux. Les dauphins nous ravissent de leurs fréquents passages tout près des côtes.


Crater Lake


Lorsque l'on découvre autant de merveilles, il arrive un moment où l'on se demande si cette chance durera ou bien si l'on a atteint le summum de l'émerveillement. C'est une question que je m'étais posée l'été dernier après avoir visité le Grand Canyon (Arizona). Je ne me poserai pas cette question une seconde fois!

Comme pour Yellowstone, Devil's Tower, Grand Canyon, Arches, Canyonland et Bryce Canyon (Utah), je n'oublierai jamais mon premier regard sur Crater Lake!

Crater Lake est un lac niché dans le cratère du Volcan "Mount Mazama". L'éruption de Mount Mazama s'est produite il y a environ 7 700 ans. Elle expulsa tellement de cendres et de roches que le sommet du Mont finit par s'écrouler sous le poids, créant cet énorme cratère. L'accumulation de la pluie et de la fonte des neiges forma un lac qui compte aujourd'hui plus de 590 m de profondeur, ce qui en fait le lac le plus profond des Etats-Unis (le 7 ème dans le monde). Aucun cours d'eau ne rentre ou ne sort de Crater lake. Le réapprovisionnement par les eaux de pluie et de neige fondue est à peu près égal au volume perdu par évaporation et fuites; le niveau d'eau reste ainsi à peu près constant.

Grâce à leur profondeur et à leur pureté exceptionnelle, ces eaux sont d'un bleu intense, si intense même que l'on dirait de l'encre. Une légende indienne raconte que l'oiseau "mountain blue bird" était gris avant de plonger dans les eaux de Crater Lake...


Glacier National Park


Glacier National Park compose avec son voisin Canadien, Waterton Lakes National Park, le premier Parc International créé dans le monde. A Glacier, des sommets taillés au couteau par d'anciens glaciers s'élèvent de manière abrupte depuis les douces plaines au relief arrondi.

Quelques 650 lacs, des douzaines de Glaciers, et d'innombrables chutes d'eau scintillent dans les vallées boisées.

Une route traverse le parc, la "Going to the Sun Road", rendant une grande partie de la beauté des lieux accessible aux visiteurs. Plus de 1 000 kilomètres de chemins attendent les randonneurs à pied ou à cheval...

Pour notre dernière destination de vacances, nous avons pris le temps de goûter un peu de tout: un peu de montagne, un peu de lac, un peu de vallée, dans un paysage alpin nettement plus familier que tout ce que nous avions vu jusque-là mais avec ce "petit" Plus en prime: l'immensité du continent Américain.

Ferme d' une Réserve Indienne du Montana. Sur le chemin du retour, les plaines s'étendent à perte de vue le long de la frontière avec le Canada.



Pour ceux qui n'ont pas peur d'un second tour, voici une autre manière amusante de visiter l'Ouest sauvage des Etats-Unis :


La Faune


Pélicans, Californie

Columbian Ground Squirrel, Glacier National Park

Bison des Plaines du Wyoming, Yellowstone

Le Geai de Steller, Redwood National Park

Les Otaries du Fisherman's Wharf, San Francisco

Banana Slug dans la Forêt de Redwood National Park

Mule Deers, région de Mammot Hot Spring, Yellowstone National Park

Pigeon San Franciscain

Marmotte à Olmsted Point, Yosemite National Park

Taureau en liberté à Hetch Hetchy, Yosemite National Park - la libre pâture existe encore dans l'Ouest !

Jeune cerf sur notre campement, Yellowstone Lake

Ours Noir, Yellowstone National Park (malgré son nom, le pelage de l'Ours Noir est souvent cannelle, brun, blond ou même blanc)

Petit Golden Mantled Ground Squirrel (Ecureuil Terrestre Doré), Crater Lake (Oregon)

Serpent sur le chemin d'Avalanche Lake, Glacier National Park

Mouette, Alcatraz

Mountain Goat, Chèvre de Montagne, Glacier National Park

Mule Deer (Cerf Hémione) en bord de route, Glacier National Park

Chipmunk (Tamia), Avalanche Lake, Glacier National Park


L'Insolite




Un bison se promenant sur un parking, à Yellowstone National Park...

L'Arbre aux Chaussures, sur le bord d'une route au milieu de nulle part en Oregon

Chaque année en vacances, nous nous amusons à repérer les plaques d'immatriculation de tous les états des Etats-Unis. Le premier jour à Yellowstone, les enfants ont eu la chance de trouver deux "durs", coup sur coup: Hawaï et Alaska.



Arbres morts sur un tapis d'herbe verdoyante, Mont Washburn, Yellowstone

Randonneurs à Yellowstone ... (l'an dernier dans l'Utah, nous avions croisé des talons aiguilles!)

Bison sur la chaussée, Yellowstone National Park

A San Francisco, attention aux cable cars (les tramways à traction) !

Adresse de ce "Tabac": San Francisco, face à la porte du Dragon!

Vitrine d'un Bazar à Chinatown



Quelques Remarques sur les Vacances aux Etats-Unis

* Les Parcs Nationaux

Les Etats-Unis ont créé le concept de Parc National en 1872, avec Yellowstone. C'est l'une des plus belles idées qui ait été inventée pour protéger la Nature. Le concept s'est rapidement développé dans le monde entier.

Alors qu'aux débuts des Parcs Nationaux, de grosses erreurs furent commises, telles l'utilisation des Ours à Yellowstone comme distraction touristique, ou l'élimination des bruyants Woodpeckers à Yosemite et des loups de Yellowstone, la notion d'écologie a mûri petit à petit et à fait prendre conscience de l'importance des interconnexions reliant les éléments de la nature entre eux. A présent, la réglementation vise à préserver la Nature qui nous enchante dans tout son ensemble: les plantes, les animaux, les roches, les rivières, le feu, l'érosion... , et son histoire aussi. Partout où nous sommes allés nous avons beaucoup appris sur les traditions et l'histoire Indiennes.

Un Parc National n'est pas un zoo, bien au contraire. C'est un site naturel exceptionnel, managé par le gouvernement Américain, dans le but de conserver au maximum la Nature intacte ou bien de la rétablir telle qu'elle était.

La conduite

Malgré les immenses distances à parcourir aux Etats-Unis, la voiture s'est très vite imposée face à l'avion pour plusieurs raisons.

Bien évidemment, c'est la solution la plus économique. Ensuite, il n'y a pas de meilleure option pour profiter des paysages, vraiment époustouflants. L'immensité de l'espace est telle que l'on peut rester des heures, sans jamais s'ennuyer (du moins en ce qui me concerne), à admirer les plaines (et même les champs de maïs!) qui s'étendent à l'infini !

Enfin la conduite sur les routes Américaines, ce n'est que du bonheur: elle est facile et agréable car les routes sont larges, peu fréquentées (sauf si vous traînez dans des coins comme Sturgis en pleine Bikers Convention!); il y a moins de camions qu'en Europe, et de toutes façons, une fois sur deux, nous sommes ravis d'admirer ces énormes engins comme des attractions touristiques ;-). Le seul stress des routes, surtout la nuit, ce sont les daims sur le bas-côté, qui menacent de traverser la "highway", et dont les yeux brillent comme des diamants. Les limitations de vitesse sont légèrement plus faibles qu'en Europe; l'attitude au volant est nettement plus relaxe, la boîte automatique et le cruiser font tout ou presque. Pour ces raisons aussi, il est fort agréable de conduire aux USA.

La seule chose qui gênerait un Européen est la quasi-absence de panneaux signalant les distances, les villes ou les sites. Seuls les noms de routes ou d'autoroutes sont signalés, ou quasiment. Avant le départ il est donc impératif d'imprimer l'itinéraire sur mapquest.com, en plus d'emporter le guide Michelin spécial Canada-Etats-Unis-Mexique.

Enfin, avoir un bon sens de l'orientation aide, car les directions sont données en Sud/Nord/Est/Ouest. Heureusement les voitures sont souvent équipées d'une boussole. Cela dit, j'ai un piètre sens de l'orientation et il m'a fallu plus de 3 semaines de vacances aux Etats-Unis pour m'habituer à me diriger de cette façon, et enfin utiliser ma boussole... donc, il n'y a rien d'impossible !!

Le camping

Pour qui aime se retrouver au coeur de la nature, camper aux Etats-Unis est la chose la plus facile qui soit, et la meilleure façon de découvrir un Parc National, d'être en harmonie avec la nature, de profiter du calme et de la sérénité des lieux. Cette formule s'est imposée à nous dès notre découverte du premier Parc National, telle une évidence, comme un appel de la Nature (pour une citadine comme moi, ce fut vraiment une révélation!). Depuis, chaque année nous campons. Les enfants, nous, profitons davantage de cette Nature extraordinaire, et nous gardons de nos vacances des souvenirs encore plus fabuleux.

Grâce aux facilités offertes dans les campings, y compris les campings primitifs des Parcs, on peut envisager par exemple de voyager par avion jusqu'à une grande ville, louer une voiture et acheter sur place le matériel encombrant par air, telle la glacière (Walmart, Target, Sports Authority fournissent tout le nécessaire). Chaque campement étant équipé en table, bancs et BBQ, la liste de matériel encombrant est considérablement réduite (nous avons croisé plusieurs touristes Français qui avaient choisi cette formule).

Nous préférons réserver les sites à l'avance par internet, mais chaque jour tous les campings gardent à disposition un nombre limité d'emplacements avec le principe du premier arrivé premier servi. Dans la mesure où nous arrivons 1 fois sur 2 en fin de journée nous préférons être prévoyants pour les parcs très fréquentés.

Les campings des parcs nationaux coûtent 20 dollars en moyenne par jour. Ils sont primitifs, mais propres et très bien situés dans les parcs. Ceux que nous avons connus étaient bien ombragés et de toute beauté. Il n'y a pas toujours de douches et il faut parfois sortir du parc pour se doucher dans les campings privés des alentours, mais c'est un choix: camper avec vue sur le Lake Yellowstone ou le Lac Mac Donald à Glacier National Park vaut bien le prix d'une douche dans un camping à proximité de la route hors du parc!

Le climat des régions que nous avons visitées cet été est idéal pour camper. Les températures décroissent dès la fin de la journée et les nuits sont fraîches. Le réveil est plutôt frisquet!!
L'an dernier dans l'Utah, nous avions choisi de loger à Moab dans un camping mais cette fois dans une "cabin" (bungalow) équipée d'une climatisation; nous n'avons pas regretté ce choix, tant il fait chaud dans cette région. Le camping offrait aussi une piscine... quel bonheur après une journée de randonnée sous un soleil de plomb !

Voici, pour exemple, les itinéraires de nos précédents voyages:

En 2006:
Minneapolis - Yellowstone - Grand Teton - Jackson Hole - Cody - Devil's Tower - Black Hills - Mount Rushmore - Badlands - Minneapolis

En 2007:
Minneapolis - Denver et Red Rocks Park - Moab (Arches National Park, Canyonland) - Monument Valley - Grand Canyon - Las Vegas - Zion National Park - Bryce Canyon National Park - Capitol Reef National Park - Rocky Mountains - Minneapolis


Après un si beau voyage nous avons eu beaucoup de plaisir à retrouver notre Minnesota. Nous l'avons trouvé encore plus beau et plus cosy qu'avant notre aventure! Peut-être qu'après un périple aussi intense, plus une vingtaine d'heures de route depuis le Montana, le bonheur de retrouver un "Home Sweet Home" est décuplé!

Et comme si l'été n'avait pas été assez somptueux, c'est en compagnie d'Hélène ("de Cannes") et de sa famille, que nous avons profité du plaisir d'un été à la maison. Mais cela est une autre histoire... une histoire d'amitié commencée virtuellement, et qui a joliment viré au réel.



Hélène sur le Pont "Hennepin Avenue Bridge", Minneapolis

59 commentaires:

Miss Giny a dit…

MAGNIFIQUE !!
Enorme ce reportage photos !! Je suis subjuguée par tant de beauté.

Je lirais plus en détail ton article dès que j'aurais plus de temps.

Moi qui voulais y partir pour mes prochaines vacances, je suis comblée !

Merci et bon retour ! ^^

Flo Makanai a dit…

Un grand merci pour ce splendide "reportage" qui me fait revivre un certain été avec mes parents en... 1979! Comme si tout était toujours intact. Merci, du fond du coeur. Ca me confirme dans mon envie de faire ce périple avec mes enfants dès que possible...

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un billet magnifique! Merci pour ces belles photos! L'Amérique est vraiment un splendide pays qui me fera toujours rêver!

Bon retour et bises,

Rosa

Hélène (Cannes) a dit…

J'étais partie ce matin pour rendre visite à une bonne dizaine de copines mais je viens de dépenser tout mon crédit-temps dans ce somptueux billet ... Je ne le montre pas à Paul, bien sûr, sans quoi je passerai encore toute une année à tenter de le raisonner : Non, Paul, on ne peut pas aller partout en même temps ! ;o))))
En tout cas, ce matin, j'ai revu de bien beaux paysages, en ai découvert d'autres ( je dois avouer que San Francisco me dit bien ...) et repensé à cette divine semaine en votre compagnie ( ce que je fais en contemplant tous les jours les milliers de photos de vous tous !)
UN bon moyen de commencer la journée ! :o)
Allez, gros bisous
Hélène

Mamina a dit…

Après la promenade, que dis-je, le voyage chez Hélène, je viens de te suivre. merci pour toutes tes photos et grosses bises. je vais revenir voyager avec vous deux dès que j'ia un peu plus de temps.

LILIBOX a dit…

Cela me donne encore plus envie d'aller à San Francisco .
Cela va etre dur d'attendre .
Superbe voyage et j'en suis sur tres belle rencontre avec Helene .
Bonne rentrée Vanessa , Bizz !Lilibox

garance a dit…

j'ai eu presque la nostalgie d'un coup ...cette nuit j'ai reçu un coup de tel d'un bon copain de New york et voilà que j'arrive chez toi jusque dans ma Californie , bref un voyage qui ne se parle pas , se regarde seulement avec le coeur..
j'ai aimé voir ces bisons et les plaines ...ça me parle tant bizarement ..

surtout Merci pour ton coup de fil l'autre jour ...et maintenant j'attends la visite d'Héléne !!!
au fait j'ai trouvé ce que je vais faire avec le Riz , tu verras ...bient@t .
bise
Garance

Aurélie a dit…

TON reportage est tout simplement sublime!!!!
Bises
aurélie

Valerie a dit…

MERCI MERCI MERCI
Moi qui ne suis pas partie en vacances cette année, je me suis bien "remplie" d'images plus sublimes les unes que les autres.......
QUEL RECIT !!!!!!!!
Tu allies goût des belles choses avec environnement, simplicité et fraîcheur, vraiment BRAVO.

ET je terminerai en disant que j'ai fait "Oooooooh" devant la marmotte......... on aurait dit qu'elle jouait à cache cache avec toi !

Gros bisous et à bientôt !

PS contente de te relire !!!

sandra a dit…

Que de magnifiques souvenirs tu me fais revivre ! j'aimerais beaucoup refaire ce type de voyage, car je sais que c'est vraiment une super expérience...tes photos sont splendides et ta manière de nous les commenter !!! c'est un récit qui donne envie d'en savoir un peu plus...

Papilles et Pupilles a dit…

Quel plaisir de lire ton billet et que de beaux souvenirs tu m'as rappelé. Nous avons très envie de revenir aux Etats Unis en vacances et avec la baisse du dollar, cela devient possible même à 4. Je me souviens de Boudin :)
Tes photos sont magnifiques ! Merci Vanessa !

Claude-Olivier a dit…

digne des plus grands guides ce billets...ca donne envie en tout ca! merci pour le moment de rêve! biz

Pauline a dit…

ouahhhhhhhhh! mais c'est surperbe. Moi aussi je prendrai le temps ces prochains jours de lire tes consignes pour les voyages, car nous partons ce samedi pour le Wyoming, l'Utah, le Montana et l'Idaho! Tu imagines notre interet pour ce superbe billet. En tous les cas, les photos sont magnifiques! Bonne reprise a toute la famille Confiture Maison!

Nathalie a dit…

j'en reste tout simplement bouche grande ouvert. c'est tout simplement magnifique ! encore mieux qu'un guide ! merci pour ce superbe partage !!!
et bonne rentrée ;-)

khala a dit…

génial ! j'ai déjà rêvé ce matin chez Hélène et maintenant chez toi !
merci pour ce récit de voyage !
je tremble rétrospectivement en pensant que j'aurai pu croiser un ours ou pire un taureau à Yosemite ... brrr ... nous n'avions à l'époque , croisé que les écureuils et les biches ! ouf !
nous rêvons retourner aux USA ( San Franscisco ayant laissé dans nos mémoires de fabuleux souvenirs , perso , c'est du clams shouders que j'ai dégusté dans du pain ... mmm ... )
et c'est très rigolo , car nous aussi on photographie les plaques d'immatriculations ...

bisous en espèrant te revoir , là bas ...

Anonyme a dit…

oh!que c'est beau!ya rien a dire c'est un tres beau pays que j'aimerais tellement visiter mais j'ai quand meme peur d'y aller.Merci pour ces belles photos!

stef a dit…

que dire a part merci!!

Anonyme a dit…

WHAOUUUUUUUUUH!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
époustoufflant. Tes talents de photograph ecrivain cuisinière et maintenant GRAND REPORTER
Tu vas bientot recevoir des demandes de grands magazines qui ne voudront travailler qu'avec toi!!!
Thanks for this virtual trip...
amazing...
big kisses
Colette

ps:as-tu déjà repérer l'arbre à chaussures de minneapolis??? il te reste un peu de temps pour sillonner la ville...!!!

Anonyme a dit…

Merci, merci, merci! Ce billet m'a tout simplement passionné. Les yeux écarquillés devant ces paysages, j'ai lu tes textes comme un roman.Sans pouvoir réellement expliquer pourquoi, certainement dû aux symboles qu'ils véhiculent, les Etats Unis exercent sur moi une sorte de fascination!Ravie de te lire à nouveau!
Ninette

MArie Pk a dit…

Ca, pour un billet de rentrée, c'est un billet de rentrée!...
MA-GNI-FI-QUE. Il n'y a rien de plus à dire: tout est parfait, captivant, bien écrit, bien illustré, du professionnalisme associé à de la confidence. Quelle chance on a de t'avoir croisé sur nos routes. BRAVO.

Sha a dit…

Merci une fois de plus de partager ces merveilles avec nous ! Ce matin on était trois devant l'ordi à regarder ce billet, et à rêver !
J'espère qu'un jour je pourrai y retourner, en Amérique ...

Sophie a dit…

Quel périple époustouflant ! Je n'ai qu'une envie, prendre un billet d'avion tout de suite ! Bonne rentrée ma Vanessa ! Et merci pour ce magnifique billet.

cvalou a dit…

Whouah, whouah, je reste sans voix, quelle chance tu as d'habiter les Etats-unis, c'est pour moi un rêve et les phots, trop trop belles, tu me fais voyager, merci beaucoup

frijoles a dit…

Merci de nous avoir fait partager toutes ces magnifiques photos et ce beau voyage que tu as fait!

romain a dit…

les billets de Hélène m'ont amené vers toi et ils ont bien fait, je me suis senti partir en voyage...un bonheur!!

confituremaison a dit…

A moi de vous remercier pour vos messages si chaleureux et si genereux! Il vaut mieux ne pas etre trop emotif par ici ;-)

Un Grand MERCI a VOUS!

Je souhaite a tous ceux qui souhaitent decouvrir ou retourner aux Etats-Unis de realiser leur reve. Et pour de plus amples informations, je suis la bien sur !

A big Hug :)

Baobab a dit…

Merci pour ce magnifique reportage. Entre le Yellow Stone et Walnut Grove je vais peut-être finir par traverser l'atlantique ;-D !

Hélène a dit…

Ah! enfin de retour. Je me souviens de mon voyage de noce en admirant ces photos. J'ai eu très très froid sous la tente à Yosemite.
Les paysages sont toujours aussi impressionants. Il faut que mes filles découvrent cette partie des USA un jour, c'est absolument magnifique.
Bises
Hélène

ManueB a dit…

Merci pour toutes ces superbes photos, ça donne envie d'aller visiter cette région !!!!!
Manue

Gala a dit…

Des photos magnifiques et certaines à couper le souffle



merci pour ce reportage photos tellement diversifié, cela me donne encore plus envie de découvrir ce pays !

mayacook a dit…

Des photos à couper le souffle pour résumer des vacances de rêve!!

Anonyme a dit…

Je ne sais pas comment vous vous êtes connues avec Hélène la cannoise mais vos blogs sont construits de la même façon et tout aussi passionnants, BRAVO !
Quel voyage extraordinaire et beaucoup d'humour pour nous le faire partager... De très belles photos également.
Je reviendrai sur ton blog.
Bon dimanche et à bientôt donc.
JO TOURTIT
http://laurejo.canalblog.com/

Anonyme a dit…

ohlalalalalala mais tu me donnes trop envie, faudrait qUE je sois millionnaire...
biz
kashyle

helene06 a dit…

quel magnifique voyage! J'ai voyagé avec toi le temps d'un instant et je rêve à mon tour de voyager l'ouest américain un jour... Merci pour cette belle balade!

MaryAthenes a dit…

J'ai decouvert ton blog (que j'ai visite de fond en comble) juste a votre depart et je suis ravie de decouvrir votre retour et la suite... Ce voyage, un reve pour moi !

eva a dit…

Quel magnifique voyage ... Tu as réussi à me donner envie de faire du camping ! Tu es très forte !
Hâte de lire la suite des aventures avec Hélène.

Bisous

Géraldine

leelooo a dit…

Merci merci merci ! Nous devions cet été faire ce beau voyage et la vie en a décidé autrement; j'espère que ce n'est que partie remise, tu me donnes envie d'y aller sur le champ !

Botacook a dit…

Aaaah te revoilà enfin! Quel pavé dis donc! Ça a du être des vacances mémorables! Je me plongerai là-dedans dès que j'aurai un peu de temps pour moi :)

Seveuh a dit…

Merci de nous faire voyager avec toi !

Mamzelle Gwen a dit…

Tes photos sont magnifiques ! Celles de SF me rappellent d'excellents souvenirs, j'ai adoré cette ville, si unique ! Je vais être nostalgique pour le reste de l'après-midi :-)

Eliz a dit…

Whaouuuu quel dépaysement!

Magnifique carnet de bord!

Quelle chance d'avoir abordé de si près ces animaux sauvages!

auntie jo a dit…

quel magnifique reportage! les photos, l'ambiance tout y est! c'était la rentrée aujourd'hui ici! bonne rentrée à vous tous et de grosses bises! elle en a de la chance hélène!
;-)

stef a dit…

j'espère que vous n'avez pas été touché par Gustav?
biz

confituremaison a dit…

A tous, je tiens a dire une nouvelle fois Merci pour vos gentils messages :)

Helene: Nous, c'est a Crater Lake que nous avons eu le plus froid: 5 degres au petit matin!!

Jo Tourtit: C'est vrai, il y a beaucoup de smilitudes entre nos 2 blogs, beaucoup de gouts en commun aussi, c'est drole! Avec Helene, nous nous sommes connues par hasard, au tout debut de nos blogs commences pratiquement en meme temps ;-)

Stef: Nous sommes chanceux, nous sommes trop au Nord pour subir Gustav. Merci beaucoup pour ta pensee :)

Stephanie (Philadelphie) a dit…

Eh beh... Je suis bouche bee... Quelles belles vacances !!
Merci !
Bisous !

Botacook a dit…

Comme promis, j'ai trouvé du temps pour savourer ton récit et tes photos. Merci pour ce beau voyage virtuel plein d'anecdotes, il m'a fait voyager pendant quelques minutes, et donné envie de découvrir par moi-même ces espaces naturels, cette population accueillante et ces grandes villes hétéroclites!

Camille a dit…

Merci mille fois pour ce post et ces photos formidables !! Apres quelques années d'expat en amerique du sud je pensais etre un peu blasee cote paysages, mais la ca fait tres tres envie, j'ai des fourmis dans les jambes !!

Marie Pk a dit…

Je viens de reprendre ce beau billet avec calme, la 1ère fois, j'ai tout lu très vite tellement c'était passionnant!Quelle belle description de ce beau voyage, je rêve et fais plein de projets. Encore merci.

joebot a dit…

bonjour vanessa
je viens de découvrir ce blog, je commence ma visite en me délectant de chaque billet mais je pense avoir encore quelques heures devant moi pour continuer mon tour d'horizon tellement il est passionnant ... une petite question ? je vois le livre de cuisine d'Alcatraz ? comment est il possible de se le procurer pour moi qui suit en France ? merci joe

confituremaison a dit…

Stephanie, Botacook, Marie, Camille, Merci :)))

Joe: Merci beaucoup et Bienvenue! Je ne pense pas que l'on trouve le livre de cuisine d'Alcatraz en dehors de la boutique, sur l'Ile. Si je me l'etais procure, j'aurais pu faire une copie, mais il est reste dans le magasin, je suis desolee :-(
En revanche, je viens de voir qu'il est possible de le commander par internet aupres du Parc National d'Alcatraz a cette adresse: http://www.parksconservancy.org/store/product.asp?cat=1&sub=1&product=775
mais je ne suis pas sure qu'il puisse etre livre hors USA?

Bonne chance !

CFramboise a dit…

Bonjour Vanessa! Quel bonheur . Merci de nous faire profiter de ce merveilleux voyage. Je vais m'installer tranquillement avec une carte et te lire attentivement lors du prochain week-end.

Ninie.B a dit…

Fidèle lectrice depuis un petit moment déjà, je franchis le pas ce soir, littéralmt conquise par ton reportage trés complet de ce best of 2008 !
Tes photos sont superbes, insolites pour certaines et me donne envie de partir !
Cordialmt

confituremaison a dit…

CFramboise: Merci :) Aaaaaah (soupir de femme qui perd la tete!)... j'avais pense a inclure carte et itineraire, et puis l'idee s'est envolee!

Ninie.b: Bienvenue! C'est tres tres gentil d'avoir franchi le pas, merci beaucoup pour ce delicieux message :-)

bolliskitchen a dit…

Superbe!!!!

J'ai fait presque exactement le même périple il y a quelques années et c'est rassurant de voir que rien a changé! Et ça aux USA!!!!!

Gracianne a dit…

Wow, c'est splendide, on en prend plein les yeux. merci pour le voyage.

Nathalie B a dit…

quel beau billet ... toutes ces photos nous font voyager dans ton beau pays ...

biz

Elo a dit…

Coucou!
Merci... merci infiniment pour cette balade.... tu as vécu mon rêve.... je ne répèterai jamais assez à quel point je rêve de partir là bas, faire ce que tu as fait.

Merci pour cette balade.
Elodie

ysabelle a dit…

Un vrai bonheur pour mes yeux, un régal pour mes papilles, moi qui cherchait une bonnes de tarte tatin... j'en suis ressortit avec une montagne de bons petits plats intercontinentaux!!!
Egalement expatriée aux USA, dans l'illinois, je dois avouer que la découverte de ce blog fût un ravissement! Les fotos sont sublimes et à ma grande surprise j'y retrouvé des paysages familiers de mon propres road trip :)
Jy reviendrais moi aussi ;)

Famille Gerdel a dit…

Vanessa,

Mais oui, c'est avec toi qu'Hélène (à Cannes) a fait ce voyage dans l'Ouest américain. Je n'avais pas cliqué auparavant... C'est ma copinette de blogue depuis des années.

Vive la blogosphère qui nous permet de si belles renontres amicales!

Anne
Québec