mardi, janvier 15, 2008

Churrasco, Brazilian Style BBQ: Picanhas, Linguicas et Farofa

Picanhas

Au beau milieu du mois de janvier je vous emmène au Brésil, presque au coeur de la Pampa et des Gauchos pour goûter à une tradition culinaire, le Churrasco (le BBQ Brésilien).
Plus qu'une tradition culinaire, c'est un art de vivre dont la simplicité et la chaleur nous ont réjouis.

La beauté d'un BBQ Brésilien tel que nous l'avons vécu l'été dernier repose sur l'art de griller des picanhas, des pièces de boeuf avec leur gras, ressemblant à de gros magrets, recouvertes de gros sel comme unique assaisonnement.

Ne vous laissez pas tromper par la simplicité de la recette; les picanhas sont, pour tout amateur de boeuf, une expérience unique qui satisfait l'envie la plus excentrique et gourmet de viande rouge.


Contrairement au BBQ Américain, la réussite d'un BBQ Brésilien repose uniquement sur la viande, de la viande de très bonne qualité, et non pas sur la qualité d'une sauce, ou sur la combinaison de plusieurs ingrédients en plus de la viande comme les burgers, viande hachée assaisonnée avant d'être grillée.

Il y a tout de même quelques accompagnements traditionnels qui jouent le rôle que tout accompagnement devrait assurer à un BBQ, c'est-à-dire mettre en valeur la viande passée sur le grill. Ce sont: le pain (de la baguette), le riz blanc, une salsa non piquante à base d'oignons et de tomates fraîches, appelée molho campanha, et de la farofa, de la farine de manioc cuite à la poêle dans de l'huile et du bacon, puis additionnée de petits pois, pois chiches et maïs.

Farofa

Le Churrasco est plus qu'une tradition culinaire, c'est une façon de vivre. Il peut commencer à n'importe quel moment de la journée et durera des heures et des heures, donnant l'impression qu'il est sans fin.

La manière de découper la viande en petits morceaux avant de la servir et de la déguster par "fournées", permet de manger pendant des heures durant. C'est ce qui rend le moment très agréable, très convivial, mais aussi orgiaque au bout du compte.

Nous étions une vingtaine de personnes et avons mangé, sans vraiment nous en rendre compte et avec autant de gourmandise et de plaisir du début à la fin, quelques kilos de linguicas (des saucisses) et plus de douze picanhas. Chaque picanha pesait en moyenne 1 bon kilo.


Griller des picanhas est une affaire d'hommes. A l'origine c'est une tradition des gauchos. Les gauchos sont un peu les cowboys Brésiliens. Ils déplaçaient le bétail d'une plaine vers une autre, très éloignée du point d'origine. Ils voyageaient ainsi pendant des mois. Comme ils n'avaient pas accès aux sauces et condiments, ils utilisaient uniquement du gros sel pour assaisonner leur nourriture principale: le boeuf.

Ce sont donc les hommes du groupe qui sont restés debout des heures durant et qui, de manière parfaitement professionnelle sans quitter des yeux ni la braise ni la viande une minute, ont cuisiné avec passion et précision... tout un art.
Moi, je n'ai fait que prendre quelques photos, et apprécier l'expérience.

Linguicas

Pour nous mettre en appétit William et Flavio ont commencé par préparer les linguicas. Les saucisses sont grillées, découpées en rondelles que l'on déguste sur un morceau de baguette.


On peut ajouter un peu de molho campanha sur le pain et la viande. C'est simple et délicieux.



Les picanhas font l'objet de la plus grande attention. Les morceaux de boeuf sont d'abord grillés côté gras, puis côté viande.

Ils sont découpés en tranches épaisses que l'on retourne sur le grill, et recouvre abondamment de gros sel.

Les tranches sont retournées puis encore abondamment salées de ce côté.

Le sel fond à une vitesse telle, qu'en quelques minutes, voire secondes, il n'en reste plus un grain.

La viande est prête, elle est rosée, juteuse, tendre et goûteuse. La graisse a considérablement fondue, aidée en cela par le gros sel. Elle n'est trop salée (c'est très étonnant quand on sait la quantité de sel utilisée), mais juste ce qu'il faut pour révéler la saveur du boeuf.

Chaque tranche est finement découpée en prenant soin de laisser un petit morceau de gras sur chacun des morceaux.

Enjoy !


Maîtrise pour William et Flavio en charge ce jour-la.

Ce n'est absolument pas traditionnel de griller des ribs à un churrasco, mais il faut aussi profiter des bonnes choses locales ;-)

Ceux-la étaient succulents.

BBQ Brésilien au bord d'un Lac au Minnesota à la fin de l'été. L'eau est bonne, Petit Confiture Maison est prêt à plonger. On s'affaire autour des grills, on se régale. C'est une journée magnifique; je ne me lasse pas de découvrir une nouvelle culture.


Il va faire très froid les jours prochains (autour de -18, -20 degrés celsius). En ce moment, on patine sur les lacs, et on marche sur l'eau gelée pour atteindre la pointe des pontons... rendez-vous dans quelques mois pour le prochain churrasco!


34 commentaires:

barbichounette a dit…

Tes photos nous donnent du baume au coeur !!!
Même à cette heure, je m'imagine très bien gouter ces morceaux de viandes !!!!Extra !!!
Pour le froid ....C'est dur-dur !!!
Tiens le choc et fais des gâteaux devant ton four !!!
Gros bisous !!!
♥Barbichounette♥

khala a dit…

ça c'est du billet qui réchauffe ! et ça fait du bien même si il fait moins froid par chez nous !
merci pour ce bbq virtuel !
allez , je vais me faire un bon thé bien chaud moi ;-)
bisous et bonne journé

Rosa's Yummy Yums a dit…

Arrête, tu me fais baver ;-P!!! J'adore la nourriture brésilienne et ce BBQ est trop alléchant! Quelle viande magnifique! Si tendre et si juteuse, rrrhhhaaaaaa!!! Et la Farofa, miam...

Le Lac Minnesota est un havre de paix. Superbe!

Bises,

Rosa

poutchi a dit…

rho la la mais c'est terrible ce ne que tu me montres là, aujourd'hui.......
non seulement ce BBQ brésilien à tomber par terre de bonheur (mais où as tu déniché ces faiseurs de bonheur ?? bravo à eux c'est génial), mais également de voir ce lac près de chez toi... nous qui repartons à la recherche d'une maison à acheter proche d'un lac aux USA... pour l'instant nous sommes au Beaver Lake en Arkansas (on va d'ailleurs aller prochainement s'y promener ;)) )
c'est un vrai supplice de te lire ! mais qu'est ce que c'est bon !
merci !
gros bisous

Nathalie a dit…

je découvre ton blog depuis hier et je crois y avoir passé un grand nombre d'heures depuis ...

bravo pour toutes ces superbes recettes, photos, découvertes des états-unis et des produits locaux !

merci de partager cela avec nous !

aji a dit…

Que de bonnes choses chez toi, je me régale :) !!! couvrez vous bien les prochains jours. A paris, pas de températures aussi froides et depuis des lustres !
bise

Pauline a dit…

Tiens tiens, des recettes "salees" sur ton blog. Bravo, les photos sont vraiment appetissantes et je peux te dire que je tenterai...le printemps venu...Ici sur le cote Est, temperatures plus clementes....quelques flocons aujourd'hui....mais ca ne tient pas beaucoup... De temps a autre, nous nous faisons une bonne churrascheria a Nyc....DELICIOUS!

~marion~ a dit…

Non mais t'as pas honte Vanessa de nous faire envie avec ces ENORMES morceaux de bœuf grillés... en plein mois de janvier!!!:-)
Ce barbecue brésilien m'a l'air bien sympathique au bord du lac avec toute cette viande à gogo, vivement l'été prochain pour de belles journées ensoleillées comme celle-ci.

Alhya a dit…

qu'est ce que ça me parle ta manière de parler du bbq mexicain! et je ne connaissais pas du tout! ça m'a l'air si convivial!

Anonyme a dit…

ouhla moi qui suis une viandarde frénétique je salive devant ton billet....Tout ce boeuf mamma mia!!!! mais pourquoi est-ce si loin de moi???????tu m'en envoie un bout dis??
en tous cas merci encore pour tes billets culturels si enrichissants, j'adore
bises
kashyle

nadine a dit…

Au delà du BBQ fort sympathique, j'ai beaucoup apprécié ton petit reportage, très instructif. C'est sympa :)

annestramgram a dit…

Sympathique barbecue où vous avez dû vous régaler !

Anonyme a dit…

Ces photos de temps ensoleillé me donne du baume au coeur vu le temps affreux qu'on a eu à nantes aujourd'hui. Moins froid que chez toi mais des rafales de vent énormes et des trombes de pluie...Autre chose, j'ai eu l'occasion dernièrement de déguster une pomme honey crisp (en france, on les appelle honey crunch) et effectivement ellles sont délicieuses!

Ninette

Hélène (Cannes) a dit…

Ah, oui, encore un truc ! Astique ton BBQ et affute tes couteaux. PAr - 20°, ça réchauffe et ils seront fin prêts pour l'été ! ;o))
Allez, gros bisous
Hélène

anne a dit…

merci pour ce beau voyage gourmand!

Tijela e panela a dit…

Houlalala! Je suis dans tout mes états là!

Je vais au Portugal, chaque été voir ma famille, et chauqe été on se fait um " rodizio" de Picanha! C'est trop bon simplement a tombé par terre, il y a d'autres habitudes, mais la viande reste toujours cette merveille! A Farofa, je n'en troue nulle part, j'adore en manger mélanger a un peu e feijoada et de riz blanc! Bon, je m'étale un peu !!!

J'aime beaucoup passer ici, et voir tout un tas de choses différente! Je suis amoureuses des moules bundt !!!

Flo Bretzel a dit…

De la viande rouge et grillée, c'est mon obsession du moment, comment as tu deviné? Merci pour ce beau voyage!

Tit' a dit…

Ah, les barbeuk' !... Cela me rappelle que je ne sais plus ce qu'est un jardin, tiens !...

Gracianne a dit…

Nous mettre tout ca sous les yeux au coeur de l'hiver, tu n'as pas honte? C'est magnifique, ca rechauffe, je crois que j'adorerais le bresil.

Hélène a dit…

Bon, hier je n'avais pas fini ma lecture. Ton billet me réchauffe un peu. Sympa le patinage sur le lac.
Ah, ils savent profiter des bonnes choses ces américains. J'ai une odeur de BBQ qui me taquine méchamment maintenant, c'est malin. Encore une nouvelle découverte culinaire grâce à toi.
Bises

patoumi a dit…

Voilà qui ôte toute vélléités de graines germées et autres soupes de queues de radis^^!

Les Cuisines de Garance a dit…

Voila qui me raméne a de bons souvenirs gastronomiques, moi qui ai vécu au Brésil en 1986 , Churrascaria tout les jours et dire que je ne mangeait pas de viande a l'époque j'en étais devenu dingue ...
quelle énergie ce BBQ ...
Vivement L été...et si vous passez par le SUD tu montes au Cabanon...
Garance

Fabienne a dit…

Super ce bbq, tu me fais rêver ...

Suiksuik a dit…

ton barbecue brésilien vient de me changer les idées. C'est curieux je connaissais la farine de manioc mais sous une autre appellation, l'atieke :-)

valerie a dit…

je lis la température en direct chez toi et je grelotte : -23 °...alors je comprends que tu aies des envies de barbecue... je vais faire la fière en disant que le mien fonctionne toute l'année et que nous mangeons toujours dehors..En ce moment c'était mon huli-huli chicken qui était à l'honneur sur mon barbecue, en souvenir de Hawaii. Bisous.

Beah a dit…

Des hommes qui s'occupe du barbecue sans laisser cramer la viande dessus ? Je prends ! C'est superbe ce genre de viande grillée, juste avec du gros sel et un peu de moutarde, mais vu les températures, on attendra l'été prochain, à moins que j'arrive à trouver une grille qui s'adapte bien sur la cheminée.

eva a dit…

Et bien les végétariens ne sont pas les bienvenus !! Vivement l'été !

Chrystel a dit…

Pour moi qui grelotte sur place actuellement, tes photos me réchauffent au moins les yeux. Elles sont superbes et font envie. Envie que le soleil daigne enfin se montrer et que la chaleur revienne, et que le temps des BBQ revienne très vite.
Bisous
Chrys

guylaine a dit…

Waouh ! Je vais aller dormir et maintenant tu me donnes faim !
Un BBQ comme celui-ci c'est inoubliable ! bises !

Pascale (ivS) a dit…

Bonne idée, ces images et ces festivités à contre saison, ça met du baume au coeur! Bon courage pour les jours à venir!

Cherout a dit…

Tellement bon... J'en ai goûté au Portugal et, bien sûr, à Genève...

Il faudrait une fois en faire un véritable, "au pays".

Merci pour ces photos :-).

sandra a dit…

Je ne suis pas sur la bonne note, car je voulais te dire que tes photos du lake harriet me faisait réver d'une amérique que j'aimerais découvrir un jour....pour te répondre, il ne pleut pas chez nous !
j'hésite toujours à te laisser des comms devant l'affluence de comms sur tes notes !
ce qui prouve que tu es apprécié, car il est vrai que tu nous prépares toujours des notes superbes...

confituremaison a dit…

Merci a tous :-)

Sandra: J'apprecie autant chaque commentaire, qu'il n'y en ait qu'1 seul ou plus. C'est une dose d'encouragement chaque fois, un carburant pour m'encourager a trouver le temps precieux pour continuer. Merci beaucoup d'avoir pris le temps de laisser une note. C'est toujours tres agreable de savoir qui passe a la maison ;-)

Tiuscha a dit…

Super BBQ ! le farofa doit tenir au corps...