vendredi, décembre 19, 2008

Julekake, Noël en Scandinavie



Notre récent séjour au Nord du Minnesota nous a plongés un peu plus au coeur des traditions Scandinaves à Noël. En effet, les similitudes géographiques entre le Nord de l'Europe et le Minnesota - les lacs, les rivières, les forêts et les montagnes enneigées tout l'hiver - ont sûrement été un critère de choix pour les immigrants scandinaves à la recherche de terres et d'une vie meilleure. Les familles Suédoises, Norvégiennes, mais aussi Danoises, Finlandaises et Islandaises ont su conserver leurs traditions, leur cuisine et même leur langage. Pour en savoir davantage sur les traditions culinaires Scandinaves à Minneapolis, vous pouvez vous rendre par ICI, clic.

Le Julekake (ou Julekage) est une tradition Norvégienne à Noël. C'est une brioche fourrée de fruits secs et confits (des raisins et des écorces d'agrumes confites), et parfumée à la cardamome. Les Norvégiens n'imaginent pas un Noël sans cette brioche, si parfumée qu'on la croirait imprégnée d'alcool, alors qu'il n'en est rien. A présent, nous non plus n'imaginons de Noël sans Julekake! Comme pour le Panettone, il me tarde de préparer une version au levain, dès que je l'aurai retrouvé (car un océan me sépare de mon levain en ce moment...).

Voici mon interprétation du Julekake avec mon choix de fruits secs et de fruits confits, parfumée avec de la cardamome en poudre. Si vous appréciez beaucoup cette épice, vous préférerez peut-être les graines de cardamome débarrassées de leur coque verte, à réduire soi-même en poudre, à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.

Julekake, Brioche de Noël Scandinave

Ingrédients pour 2 grosses brioches ou 3 moyennes:

- 1 stick, ou 110 g de beurre, et plus pour le moule et les brioches
- 1 tasse ou 150 g de sucre
- 1/2 cuil à café de sel
- 2 tasses + 1/4 de tasse de lait ou 480 ml + 60 ml
- 2 oeufs
- 3 cuil à café de levure déshydratée
- 1 cuil à café de cardamome en poudre
- 7 tasses + 1/2 tasse de farine, soit 980 g + 70 g

- 100 g de raisins secs
- 100 g de cranberries séchées
- 100g de pruneaux
- 80 g d'écorces d'orange confites
- 80 g de mangue confite
- 30 g de gingembre confit


Pour le glaçage:
- 3 tasses ou 300 g de sucre glace
- 4 à 5 cuil à soupe de crème (chaude)
- 1/4 de cuil à café d'arôme vanille

- sucre, pour décorer (optionnel)

Méthode:

Dans une casserole de taille moyenne, verser les 2 tasses de lait (480 ml), le sucre, le sel et le beurre. Chauffer à feu doux jusqu'à ce que le beurre soit fondu. Laisser tiédir. Pendant ce temps, activer la levure et préparer les fruits. Dans un verre, dissoudre la levure dans le lait restant tiédi (60 ml). Attention à ne pas trop chauffer le lait, autrement cela tuerait la levure. Couper les gros fruits confits en petits morceaux. Rassembler tous les fruits secs et confits dans un bol et ajouter une demi tasse de farine ou 70 g. Bien mélanger.

Quand le mélange lait-beurre-sucre est tiède, ajouter la levure, fouetter, puis les oeufs, un par un.

Verser dans un grand saladier ou bien dans le bol du robot pétrisseur muni du crochet, et ajouter la cardamome et la farine, progressivement, jusqu'à obtenir une pâte épaisse et collante. Vous aurez besoin plus ou moins de 7 tasses ou 1 kg de farine, cela dépend de la farine utilisée. Ajouter les fruits. Pétrir à nouveau pour bien les incorporer à la pâte. Graisser légèrement un grand récipient, y verser la pâte, couvrir hermétiquement et laisser doubler de volume dans la pièce la plus chaude (2 heures environ, ou en fonction de la température ambiante).

Beurrer les moules (2 moules ronds de type moule à manqué, ou 3 plus petits). Dégazer la pâte au poing, et transférer sur un plan de travail légèrement fariné. Fariner légèrement les mains (après fermentation, la pâte ne devrait plus coller ou quasiment plus). Diviser en deux ou trois morceaux, c'est au choix. Façonner en boule ou en boudin, en fonction des moules choisis, y transférer les pâtons. Fondre environ 25 g de beurre, appliquer au pinceau sur les brioches. Recouvrir de film alimentaire et laisser doubler de volume.

Préchauffer le four à 450 F ou 230 C. Enfourner 10 minutes, puis baisser la température à 350 F ou 175 C et cuire 40 minutes de plus (temps de cuisson pour deux grosses brioches), ou jusqu'à ce qu'une lame de couteau insérée au centre ressorte sèche. Refroidir sur une grille.

Le glaçage:
Fouetter tous les ingrédients jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse. Il doit être de consistance épaisse. Verser de suite sur les brioches refroidies.

Sans attendre, décorer de sucre coloré ou aromatisé, si désiré.

19 commentaires:

Botacook a dit…

Alala Vanessa! Que de gourmandises, tu as toujours LA recette appétissante! (ici y'en a même 2!)
Je te souhaite ainsi qu'à ta famille de très bonnes fêtes :)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Terriblement tentante cette belle brioche!

Bises,

Rosa

encuisinectout a dit…

je sens d'ici les saveurs de cette brioche! Avec tous ces parfums elle doit être divine

kashyle a dit…

je craque, je fonds et je teste sûrement ce week-end...Le big colis est arrivé et waow....c'est génial, fabuleux, pile ce qu'il me fallait. Merci mille fois et je te souhaite un superbe noël
mille biz
kashyle

stef a dit…

Joyeux Noël à toi et à ta petite famille. Un noël aurès de ta famille française cela doit te faire bien plaisir. Profites en .
Biz et à bientôt
stef

koyala a dit…

Wahooooo :) :) :) :)
LA recette du Julekake!
Je vais en Norvège tous les étés, car une bonne partie de ma famille est norvégienne et ce gateau spécial, je le déguste à chaque fois... (eh oui, on en trouve meme en été!) Le lendemain, légèrement toasté avec un peu de beurre, mmmh un pur délice! Ce doux parfum de cardamome, ces petits fruits... Tout un poeme. Et rien que de regrder ta photo, j'en ai l'eau à la bouche et les parfums qui me montent aux narines!
Je ne sais pas où tu as dégoté la recette, mais je vais l'essayer très très bientot!
MERCI MERCI MERCI MERCI
(en norgégien: Tusen Takk!)

bon Noel à toi!

palaisdeslys a dit…

J'adore ce genre de brioche, ça ressemble un peu au stollen, non!!?

sandra a dit…

joyeux noel Vanessa, et passe de bonnes vacances...et merci pour les 2 chouettes recettes !
Biz

Valérie la gourmande bleue a dit…

quelle merveilleuse recette, je connaissais pas et que de bonnes choses !

Eglantine a dit…

Elle m'a l'air merveilleuse cette brioche. Enregistrée pour tester

Hélène (Cannes) a dit…

Tu n'as pas mis un peu de levain bien caché au fond de ta valise ... ou dans la semelle de tes chaussures ? ;o)
Re-bises
H

MC a dit…

Ma belle-mère était danoise et bien que nous ayons passé Noël chez elle plusieurs fois, je n'ai pas souvenir de ce gâteau. Pourtant ton billet m'a rendue toute nostalgique. J'aimais beaucoup ma belle-mère et j'ai adoré les traditions de Noël qu'elle m'a enseignées, notamment la bouillie de riz contenant l'amande. Celui qui trouve l'amande dans son bol de bouillie doit réciter un poème et reçoit un petit cadeau... J'aurais sûrement adopté le gâteau s'il avait fait partie de ses traditions à elle. Merci de ce billet si évocateur...
MC

Bea a dit…

Très belle brioche! j'adore les spécialités scandinaves! à tester sous peu :)

confituremaison a dit…

Merci... et mille pardons de ne pas avoir pu repondre plus tot.

J'etais deja tres entousiaste a l'idee de cuisiner scandinave, et je le suis encore plus! L'Amerique regorge de recettes danoises, suedoises, norvegiennes et finlandaises... et en boulange surtout... ca me va bien;-)

Murielle & Stanislas a dit…

Nous l'avons dévoré bien après Noël et même pas eu le temps de la prendre en photo.
Comme par magie, elle a disparu le temps d'un goûter...

Lamia a dit…

cest une brioche que je vais essayer ,j`adore les brioches .
quelle marque de levure utilise s tu?

confituremaison a dit…

Lamia: J'utilise l'active dry yeast Red Star. C'est une marque américaine...

confituremaison a dit…

J'oubliais que tu connais bien cette marque, Lamia!!!!

Anonyme a dit…

quelle genre de crème utise tu??
de la crème fraîche???