jeudi, avril 17, 2008

Pain Italien à la Tomate



SPRING! (le printemps) est arrivé

Pour la première fois cette année, le thermomètre a affiché une température au-dessus de zéro à notre réveil (comprendre 0 et quelques dixièmes de degrés). Les filles laissent tomber leurs Uggzz (les UGG locales); elles roulent leurs jeans jusqu'aux genoux, et assortissent leurs doigts de pieds aux couleurs de leurs tongs. Parce qu'ici, au Minnesota (et oui, c'est fini les vacances à Chicago, alors bien sur, comme la bonne minnesotane que je suis devenue, je me remets à parler du temps !), les températures printanières prennent leur temps pour arriver, alors on leur fait la fête comme si c'était déjà l'été.

Moi qui suis plus frileuse que mes amis descendants des Vikings, c'est surtout en cuisine que je fête le printemps comme si c'était l'été. Dans l'un de mes vieux livres chinés à droite à gauche pour 1 dollar, j'ai trouvé cette recette de Pain Italien à la Tomate. A part la Challah, la Brioche et le Pain au Levain, il est rare que je refasse régulièrement le même pain tellement il y en a à tester. Je compte bien faire de celui-ci le pain phare de la saison Printemps/Eté 2008.

C'est un pain de mie si moelleux. La purée de tomate constitue une bonne partie des liquides dans les ingrédients. Les herbes aromatiques rendent la jolie mie orangée encore plus appétissante. Elles doivent être fraîches pour ne pas écraser la saveur subtile de la tomate. Les herbes sèches ont un parfum trop puissant et ne rendent pas les mêmes jolis mouchetis verts dans la mie. Pour cette fournée j'ai utilisé un beau persil italien (du persil plat); l'aneth ou l'origan frais conviennent aussi très bien.
Il me tarde que la pleine saison des tomates arrive afin d'utiliser les plus mûres du jardin. Le pain sera encore meilleur.

Pain Italien à la Tomate

Ingrédients:

- 2 cuil à café de levure de boulanger sèche
- 1/2 tasse, 120 ml d'eau tiède
- 1 et 1/2 tasses de dés de tomates bien mûres et pelées (360 ml)
- 2 cuil à soupe de sucre (au goût et moins si les tomates sont très sucrées)
- 2 cuil à soupe d'huile végétale au goût neutre
- 1 cuil à café de sel
- 1 à 3 cuil à soupe d'herbes fraîches ciselées (3 pour des herbes au goût modéré; 1 pour des herbes très aromatiques)
- 3 1/2 à 5 tasses de farine, soit 490 à 560 g de farine *

* les tomates ne rendent pas toutes la même quantité d'eau; commencer avec 3 tasses et demi de farine et ajuster.

Méthode:

Dans un grand récipient ou bien dans le bol du robot pétrisseur: dissoudre la levure dans l'eau tiède.

Réduire les tomates en purée.
A la levure, ajouter la purée de tomate, le sucre, le sel, l'huile et les herbes. Mélanger.

Ajouter ensuite la farine jusqu'à ce que la pâte soit bien souple et ni trop sèche, ni collante; pétrir 5 à 6 minutes. Dans le robot, commencer avec 3 tasses et demi de farine (490 g), et ajouter de la farine par cuil à soupe à la fois jusqu'à ce que la pâte se décolle du bol; pétrir encore 2 minutes.

Graisser un grand récipient très légèrement; y transférer la pâte puis couvrir avec du film alimentaire et laisser doubler de volume dans la pièce la plus chaude (mais pas en plein soleil l'été!) pendant environ 1 heure à 1 heure 30 (la durée nécessaire est fonction de la température ambiante).

Avec le poing, dégonfler la pâte dans le bol avant de la transférer délicatement sans la déchirer sur un plan de travail légèrement fariné. Découper la pâte en autant de morceaux souhaités à l'aide d'un coupe-pâte ou d'un couteau (il ne faut jamais déchirer la pate à la main).
On peut, par exemple, prélever 6 morceaux de 160g environ; les étendre en brins de longueur moyenne et tresser 2 tresses de 3 brins pour deux petits moules/barquettes à pain de 18 x 10 cm (pour les tresses, il suffit de bien pincer les trois extrémités à la fin du tressage et les ramener légèrement vers l'intérieur de la tresse avant de déposer celle-ci doucement dans le moule - je pose du papier sulfurisé dans les moules). On peut aussi faire de plus gros brins et tresser un pain qui ira dans un moule à cake standard.

Avec le reste de pâte, on pourra prélever des morceaux de la taille d'une balle de golf et façonner des boules en ramenant la pâte vers l'intérieur, en-dessous, puis en scellant bien l'ouverture en-dessous en pinçant un peu. On peut aussi s'amuser à faire une jolie couronne de ces boules, et façonner une tresse avec le reste de pâte...

Couvrir le tout d'un linge, ou mieux d'une cloche (un ou plusieurs grands saladiers par exemple). Fariner légèrement les pâtons si on utilise un linge de sorte que celui-ci ne colle pas à la pâte. Laisser doubler de volume pendant 30 à 45 minutes, dans la pièce la plus chaude.

Cuire dans un four préchauffé à 400 F, 205 C, pendant une quinzaine de minutes pour les petits pains, les retirer puis cuire 15 minutes de plus pour des petites tresses, en baissant la température du four à 350 F, 180 C, et encore 5 à 10 minutes de plus pour un grand pain. Ne pas hésiter à couvrir légèrement d'une feuille d'aluminium si la croûte brunit de trop.

Refroidir sur une grille. Goûter un petit pain encore tiède!

En plus de sa beauté, sa moelleusité, et sa saveur originale, j'aime qu'on puisse déguster ce pain d'une multitude de façons.

Je l'emmènerai au grand pique-nique de Murielle et Stanislas, à La Table Monde, en mini sandwichs, ou bien en petits pains ronds pour accompagner les rillettes ou le fromage frais (j'ai des envies de rillettes en ce moment!!!).

Il est sucré et cela surprend nos sens visuel et gustatif car nos préjugés nous trompent: d'après la couleur et les petites herbes, on s'attend plutôt à un bon parfum provençal qui n'est pas vraiment. Il est délicieux et original toasté et servi à un petit-déjeuner, ou encore mieux, un brunch.

Grillé en Croques au jambon gruyère et champignons, c'est si simple et c'est si bon.



33 commentaires:

Jane a dit…

Yay!!!! Bread, finally! It looks wonderful and delicious. What a super idea. I've got all my fresh herbs ready on the window sill ready to be chopped (well, most of them are already half gone). I love your sandwiches and I have one of these machines that I never use.

Cerise a dit…

De la tomate dans un pain, ya que les Italiens pour avoir une si bonne idée, merci de nous la faire partager....

Lolotte a dit…

Sa moelleusite? lol Soit!
Alors Chicago? Je me tate pour passer quelques jours de vacances dans une ville avant de quitter les USA...
Ton pain me plait bien, c'est vrai qu'il est beau!

mayacook a dit…

Superbe ce pain au bon goût de soleil!!

menus propos a dit…

Quand j'ai lu "italien", j'ai accouru. Je ne suis pas déçue. J'imprime et je teste.

~marion~ a dit…

Joli pain et quelle couleur! Je partirai bien en pique-nique avec toi;)

frijoles a dit…

Il est très appétissant ce pain à la tomate!!! et original en plus! Et les croques aussi sont appétissants, dès qu'il y a du fromage qui coule, je suis là!!

annasland a dit…

hummmm a tester tres vite ça a l'air délicieux!!

{Kn'L} a dit…

hum ... ta nouvelle bannière m'avait déjà mis l'eau à la bouche, ces images de pain moelleux, coloré et doré à souhait me donnent carrément faim maintenant !

murielle a dit…

C'est avec grand plaisir que je note ta participation ensoleillée.

eva a dit…

Tu vas parvenir à réveiller le printemps, même à Paris !

Nathalie a dit…

J'en ai déjà fait du pain à la tomate!!!!
Je sais donc sans nul doute que ton pain est trop bon!!!
Bises
Nathalie

Beah a dit…

Bravo, encore une belle réussite et tes photos lui rendent bien justice.

Hélène (Cannes) a dit…

Ete 2008 ???? Chic !!!
Bon, je t'appelle dans la semaine, dès que j'aurai changé les batteries de mon téléphone car je ne suis pas sûre qu'il supportera 2h30 de communication ! ;o)))
Bisous
Hélène

Chrystel a dit…

Je suis carrément sous le charme de ton pain de mie aux accents italiens. je vais le faire bien vite.
PS : ton billet précédent est superbe. J'en ai encore plein les yeux. Merci
bisous
Chrys

anne a dit…

j'ai fais dernièrement un pai au pesto, délicieux mais ton pain à la tomate me semble encore meiller! A faire très vite.

MarieSouricette a dit…

Joyeux anniversaire ;->

Cocotte a dit…

Encore un truc qui a l'air délicieusement délicieux...(!!)

frederique a dit…

l'idée de le griller en croque me plait bien

Sophie a dit…

De la tomate dans du pain, j'adhère ! La dernière photo du croque me met carrément l'eau à la bouche ! A très bientôt !

http://petitsplaisirsgourmands a dit…

super blog bonne continuation

Flo Bretzel a dit…

Je suis comme toi, j'hiberne en cuisine un long moment avant de me décider à passer la cap Printemps!

garance a dit…

j'adore la couleur de ton Pain , oui c'est bien le printemps alors vive les Piqueniques , d'ailleurs tu viens quand tu veux ...
Bises
garance

Nathalie a dit…

Que ce Pain a l 'air délicieux!
J'ai beaucoup aimé aussi ton post précédent sur Chicago
à bientôt

Lauriana a dit…

Ce pain me laisse rêveuse, il doit être divin!

Valérie la gourmande bleue a dit…

Ah ces croques me font craquer!

Nathalie_b a dit…

en croque monsieur, j'aime beaucoup
biz

Hélène a dit…

Tu me donnes des envies de pique-nique avec ton pain.
Bises

cammu a dit…

Magnifique!
J'en prends note, faut que j'en fasse l'essai.
:)

Tiuscha a dit…

Superbe ce pain italien et le sandwich qui va avec...

maida a dit…

je ne résistes pas à cette tranche de pain, je crois que je vais me lancer!!
je met ton blog sur mesliens pour ne pas te perdre de vue!!

Arlette a dit…

JJ'aime beaucoup ce pain et suis contente d'avoir enfin la recette.

Merci !

Anonyme a dit…

Il n'y a pas seulement la focaccia, la ciabatta, etc...il y a aussi le pain du Tyrol du Sud, comme le "Schuettelbrot", le "Vinschgerle Paar" et les "Bretzeln". Le Tyrol du Sud est une merveilleuse région de montagnes très proche de la frontière autrichienne, où à Bressanone se tient une "Fete du pain" international très importante au debut d'octobre!

Faites un tour sur le site: www.tyrol-italie.fr